La nouvelle plateforme gratuite FamiNum.com aide les familles a réduire leur temps d’écran

INTERNET La plateforme apporte des solutions et des outils pour réduire les temps d’écran à la maison chez les enfants et les plus grands

M.F avec AFP
— 
Comment réduire le temps passé devant les écrans en famille ?
Comment réduire le temps passé devant les écrans en famille ? — Viki_B / Pixabay

Les débats sur les plateaux télévisés ont remplacé ceux que vous pourriez avoir le soir à table ? Vous voyez plus souvent le visage de votre enfant éclairé par la lumière bleue de la tablette que par celle naturelle du soleil ? Vous observez chaque jour l’évolution de la calvitie de votre mari qui passe son temps la tête baissée sur son portable ? Bref, les écrans ont pris  trop de place au sein de votre foyer et vous voulez ralentir le rythme.

Ça tombe bien, car une solution existe peut-être pour vous. Elle est très accessible puisqu’elle se trouve sur Internet (et que vous y êtes tout le temps) et est gratuite. C’est la plateforme FamiNum.com. Le site propose aux familles des solutions et des idées en fonction de leurs attentes pour désamorcer les problèmes liés aux écrans au quotidien.

« Il n’est pas trop tard pour mettre un cadre »

Un questionnaire y est d’abord proposé pour définir son profil -composition de la famille et âge de ses membres – et ses priorités comme « réduire son temps passé devant les écrans » ou « éviter les conflits autour des écrans ». S’affichent ensuite une série de recommandations (« Les écrans, c’est permis le week-end et mercredi » ; « le samedi, journée sans écran », etc), chacune assortie d’une explication et d’une astuce pour faciliter son application.

Les utilisateurs peuvent ensuite sélectionner les pratiques suggérées pour élaborer leur propre « charte » familiale d’utilisation des écrans à la maison et la personnaliser. La plateforme suggère aussi de recevoir par mail des défis pendant six semaines pour renforcer cette démarche. « Notre volonté, c'est de s’adresser à tous les parents qui ont besoin d’accompagnement de leurs enfants en ciblant en priorité les parents des 6-12 ans, mais il y a des conseils au-delà, car il n’est pas trop tard pour mettre un cadre », développe Axelle Desaint, directrice du programme national « Internet Sans Crainte ».