Tesla : Un jeune hacker affirme avoir piraté et pris le contrôle de 25 voitures

PIRATAGE Le jeune hacker a pu faire démarrer les véhicules électriques et désactiver les systèmes de sécurité

20 Minutes avec agence
— 
Des voitures Tesla chez un concessionnaire dans le Colorado aux Etats-Unis, le 24 janvier 2021.
Des voitures Tesla chez un concessionnaire dans le Colorado aux Etats-Unis, le 24 janvier 2021. — David Zalubowski/AP/SIPA

Vingt-cinq Tesla. C’est le nombre de véhicules électriques de la marque américaine qu’un jeune homme de 19 ans assure avoir contrôlé de manière frauduleuse. Le pirate informatique a vanté ses exploits réalisés dans 13 pays différents sur Twitter. Il assure ainsi avoir trouvé une faille dans le logiciel fourni par Tesla, explique Auto-Moto.

David Colombo, c’est son nom, indique sans toutefois préciser comment il procède, avoir pu ouvrir les portes et les fenêtres à distance. Il serait aussi parvenu à démarrer le véhicule électrique et à désactiver tous les systèmes de sécurité. Parmi la panoplie d’action qu’il aurait pu encore faire : monter le volume sonore de la musique, allumer les feux et savoir si le conducteur est installé dans son véhicule, précise le site spécialisé.

Les équipes de Tesla sont prévenues

Le jeune hacker a indiqué sur Twitter qu’il avait prévenu Tesla. Il collaborerait étroitement avec les équipes du constructeur automobile pour parvenir à colmater la brèche de sécurité. On imagine les répercussions que cela pourrait avoir si d’autres individus malintentionnés parvenaient à réaliser les mêmes exploits.

Tesla est une cible pour les hackers. En mai 2021, deux ingénieurs étaient parvenus à pirater une Tesla Model X à l’aide d’un drone, rappelle Auto-Moto. Sans prendre le contrôle de la voiture, ils avaient pu déverrouiller les portes et changer la position des sièges.