Etats-Unis : Des policiers portent plainte contre Tesla après un accident lié à l’Autopilot

ACCIDENT Plusieurs agents ont été gravement blessés et certains vont conserver un handicap permanent à la suite de la collision

20 Minutes avec agence
— 
Une enseigne portant le logo de Tesla. (illustration)
Une enseigne portant le logo de Tesla. (illustration) — Lev Radin/Sipa USA/SIPA

Des policiers du Texas (Etats-Unis) ont porté plainte contre Tesla à la suite d’un accident impliquant une Model X. La voiture électrique, lancée en Autopilot, a percuté plusieurs véhicules de police arrêtés au bord de la route.

Les faits sont survenus en février dernier. Deux voitures de police s’étaient arrêtées au niveau d’un feu de circulation pour inspecter un véhicule suspect. C’est alors qu’une Tesla lancée en mode pilotage automatique est arrivée à pleine vitesse et a percuté les véhicules des forces de l’ordre, rapporte Electrek relayé par Phonandroid.

Un grave défaut sur l’Autopilot ?

Cinq agents de police ont été blessés, certains gravement. Des victimes vont garder un handicap permanent à la suite de l’accident. Selon la plainte déposée contre la marque, la Tesla est arrivée à la vitesse de 112 km/h. Les policiers réclament 20 millions de dommages et intérêts.

Selon la plainte, il est « inconcevable » que Tesla ignore que son Autopilot a déjà provoqué une douzaine de collisions aux Etats-Unis avec des véhicules d’urgence arrêtés au bord de la route avec leurs feux clignotants. Il semblerait que le système de pilotage soit « incapable de détecter [leur] existence ».

Tesla n’aurait pris aucune mesure pour avertir ses clients ou corriger le défaut. Après une dizaine d’accidents similaires, la National Highway Traffic Safety Administration a ouvert une enquête et a ordonné à la marque de partager les données de l’Autopilot avec les autorités américaines, rappelle Phonandroid.