Esprit de Noël: Les bouteilles connectées sont-elles meilleures à déboucher?

OBJETS CONNECTÉS Vins et spiritueux passent en mode 2.0 pour exhaler de nouvelles saveurs sur nos tables de fêtes

Christophe Séfrin
Quatre objets connectés pour exhaler les saveurs du vin — 20 Minutes
  • A déguster avec modération durant les fêtes de fin d’année, vins et spiritueux rejoindront traditionnellement nos tables pour Noël et du réveillon du nouvel an.
  • Différents objets connectés permettent désormais d’associer l’innovation à la dégustation et d’offrir aux nectars de nouveaux arômes.
  • Scanner ou aérateur de vin, tag NFC pour identifier ses bouteilles… jusqu’aux étiquettes en réalité augmentée, s’invitent cette année au pied du sapin.

Exhaler toutes les saveurs d’un nectar, donner son plein potentiel à un grand cru réservé pour  Noël ou pour le Réveillon du 31 décembre, mais aussi gérer minutieusement une cave et le temps de garde de ses vins, ou découvrir un domaine… Bienvenue dans le monde du vin 2.0 ! Ou quand la tradition rencontre l’innovation.

Qu’il soit simple amateur avide de développer ses connaissances en matière de vin, ou passionné éclairé désireux de vivre des expériences gustatives plus exaltantes, le consommateur peut associer les nouvelles technologies et les objets connectés au plaisir des papilles. 20 Minutes a débouché quelques-uns de ces objets connectés qui veulent parfaire nos dégustations. Une bonne cuvée ?

Le plus simple : U’Wine

Savoir de quel vin on dispose, quand le boire… est souvent un casse-tête. Pour aller plus loin qu’avec une simple application de gestion de cave (comme la célèbre Vivino), U’Wine propose un système de tags NFC à apposer sur chacune de ses bouteilles.

Les étiquettes NFC U'Wine sont autocollantes et peuvent être réutilisées.
Les étiquettes NFC U'Wine sont autocollantes et peuvent être réutilisées. - U'WINE

Autocollant, à sticker sur la collerette de la bouteille, le tag doit être scanné par un smartphone avant d’intégrer l’application U’Wine. Si le vin est déjà connu, pas de problème : sa fiche signalétique apparaîtra. Sinon, il faudra deux minutes pour l’identifier en prenant soin de renseigner son nom de domaine, son millésime, sa couleur…

Une fois connectée, la bouteille peut ainsi être parfaitement gérée. Dès lors, il n’y aura plus qu’à scanner le tag avant de la déboucher pour accéder à sa fiche, mettre à jour les quantités dont on dispose, son prix d’achat (afin de connaître la valeur de sa cave)… U’Wine, qui vend également du vin, a parallèlement équipé toutes ses bouteilles de ce tag NFC depuis avril 2021. 24 euros les 50 tags NFC.

L'application U'Wine permet de scanner le tag NFC apposé sur la colerette de la bouteille.
L'application U'Wine permet de scanner le tag NFC apposé sur la colerette de la bouteille. - U'WINE

Notre avis : L’idée de U’Wine est savoureuse. Simple d’emploi et pratique dans sa gestion, ce tag NFC reste cependant à réserver aux épicuriens désireux de se constituer une vraie cave, de bien la gérer, en laissant dûment vieillir les meilleurs crus pour ne les déguster que le moment venu. Par contre, en deçà d’un stock permanent de dix bouteilles, U’Wine risque de ne pas vous être d’une grande utilité…

Le plus communicant : Smartbottle

Parmi les bouteilles que vous risquez de déboucher durant les fêtes de fin d’année, certaines auront, outre leur contenu, d’autres belles histoires à raconter. Et ce, grâce à Smartbottle.

Smartbottle permet aux viticulteurs d'animer leurs bouteilles.
Smartbottle permet aux viticulteurs d'animer leurs bouteilles. - SMARTBOTTLE

Cette start-up bordelaise a imaginé une application de réalité augmentée dédiée aux professionnels des vins et spiritueux. Sa vocation : transformer l’étiquette de la bouteille en livre ouvert sur le domaine dont elle provient. Pour découvrir le lieu de production, les vignerons, des vidéos et photos, mais aussi des fiches concernant l’histoire d’un domaine, des conseils de dégustation, il suffit d’ouvrir l’application Smartbottle et de scanner l’étiquette.

Avec l'application de réalité augmentée Smartbottle, le champagne de la Maison Penet dévoile ses secrets.
Avec l'application de réalité augmentée Smartbottle, le champagne de la Maison Penet dévoile ses secrets. - SMARTBOTTLE

Notre avis : Magique : animations vidéo, musiques, interviews sont accessibles instantanément depuis l’écran du terminal mobile, comme avec le champagne de la  Maison Penet qui a su magnifiquement capitaliser sur son étiquette Smartbootle, avec, par exemple, une vue du domaine dessinée et animée en 3D. Bémol : si une bonne quarantaine de producteurs font déjà confiance à Smartbottle, rien ne distingue leur étiquette en réalité augmentée d’une autre. D’où le risque de passer à côté de ce petit plus…

Le plus expert : MyOeno

Vous les préférez plutôt taniques, ronds en bouche, secs, sucrés ? Le scanner de vin MyOneo va vous aider à repérer les vins qui vous correspondent le mieux. Comment ?

Le scanner de vin MyOeno.
Le scanner de vin MyOeno. - MYOENO

Plongé brièvement dans votre nectar, ce petit objet en analyse la structure : puissance alcoolique, vivacité… et en détermine la future évolution. Ces informations transmises à une application permettent de dresser la carte d’identité précise d’un vin, mais aussi de mieux le comprendre à travers une petite fiche descriptive, de lui attribuer une note, tout en cernant parfaitement les contours de vos propres goûts. Ensuite, en scannant une étiquette (près de 3 millions de vins répertoriés), vous saurez si tel ou tel vin est appelé à vous plaire. 74 euros.

MyOeno permet de connaître la structure exacte du vin.
MyOeno permet de connaître la structure exacte du vin. - MYOENO

Notre avis : Médaillé au concours Lépine, MyOeno possède du potentiel pour les amateurs pas forcément éclairés et pour les aider dans leur quête de connaissance sur le vin. On apprécie l’aspect pédagogique sans être rébarbatif de ce scanner. Précieux pour les profanes : des recommandations quant au temps de garde optimal d’un nectar avant sa dégustation.

Le plus exaltant : Aveine

Ce bel objet est un aérateur de vin connecté ! Développé en France par trois passionnés de nectars, Aveine possède deux vertus : permettre au vin d’exhaler ses saveurs, mais aussi nous aider à développer notre connaissance du vin.

Il faut entre 1 heure et 12 heures pour que le vin exhale ses saveurs.
Il faut entre 1 heure et 12 heures pour que le vin exhale ses saveurs. - AVEINE

Son principe : il suffit de scanner l’étiquette de la bouteille que l’on souhaite déboucher avec l’application dédiée pour que le nectar soit reconnu. Dès lors, les informations nécessaires sont transmises à l’aérateur que l’on place sur le goulot de la bouteille afin qu’il détermine le temps d’aération idéal pour chaque verre versé. Grâce à un procédé de micro-oxygénation, le vin (jeune ou vieux) profite d’un temps d’oxygénation supposé parfait (entre 1 heure et 12 heures). 279 euros.

Notre avis : Cadeau onéreux s’il en est, la promesse de cet aérateur sera d’abord tenue auprès des connaisseurs exigeants, avides de dégustations sans fausses notes. Déjà adopté par de nombreux restaurateurs et sommeliers, couronné d’un CES Award, l’appareil permet au grand public d’offrir au vin son plein potentiel, sans connaissance particulière. De son côté, l’application suggère aussi quelques mets à déguster, en pleine harmonie avec la bouteille débouchée.

* A consommer avec modération.