Photo instantanée: Souriez, ces quatre appareils peuvent déclencher l’émotion au pied du sapin

PHOTO Les appareils photos instantanés que « 20 Minutes » a testés ont le charme de l’immédiateté pour partager des souvenirs durant les fêtes de fin d’année

Christophe Séfrin
Quatre appareils photos instantanés testés pour Noël — 20 Minutes
  • Revenue en force depuis quelques années, la photo instantanée associe le plaisir de la prise de vues à celle de la photo que l’on peut partager et offrir dans l’instant.
  • Dans le viseur Polaroid, Fujifilm, Canon ou Lomography proposent des appareils radicalement différents dont les vertus sont nombreuses, mais non exempts de défauts.
  • Gare cependant au prix de reviens des images réalisées, qui peut varier de 13 centimes d’euro à près de 2 euros l’unité.

Clic, clac ! Si les photos prises depuis nos smartphones seront déclenchées par millions cette année durant les fêtes de fin d’année, le charme d’une photo imprimée reste intemporel. Certes, les petites  imprimantes portables permettent de partager dans l’instant les émotions d’un moment privilégié capturé depuis un smartphone. Mais les appareils photo instantanés font plus.

Outre leur côté désuet qui renoue avec les codes de la photo argentique et celui de l’objet au design singulier, la magie de leurs photos qui se révèlent peu à peu agit à plein. Nostalgiques, les aînés en sont fans, mais les plus jeunes les ont aussi adoptés. 20 Minutes en a testé quatre et vous livre son verdict.

Le plus « old-school » : Lomo’Instant Square Glass de Lomography

Dépliable, reprenant le concept des appareils à soufflet d’antan, le Lomo’Instant Square Glass prend des photos instantanées au format carré. Il utilise pour cela les papiers Instax Square Instant Film, qu’il partage avec son concurrent, le Fujifilm  Instax Square SQ10.

Le Lomo Instant Square Glass réalise des vues de 62 x 62 mm.
Le Lomo Instant Square Glass réalise des vues de 62 x 62 mm. - LOMOGRAPHY

D’obédience argentique, cet appareil réalise des tirages au format 62 x 62 mm. Il dispose d’un objectif en verre de 90 mm (f/1.0, équivalent 45 mm), d’un flash intégré et autorise les prises de vues avec une plage de mise au point de 0,8 m à l’infini. Le focus s’effectue manuellement à l’aide d’une bague au-dessus de l’objectif. Peu de réglages sont par ailleurs autorisés. Parmi eux, la correction de l’exposition, ainsi qu’un retardateur. Petit plus : l’appareil dispose d’une télécommande (logée dans sa semelle). Vocation : déclencher une prise de vues à distance (jusqu’à 5 mètres), ce qui est pratique pour les photos de groupe.

Le Lomo Instant Square Glass reste un peu massif.
Le Lomo Instant Square Glass reste un peu massif. - LOMOGRAPHY

Notre avis : Massif (15 x 12 x 5 cm replié), assez lourd (494 g) et malheureusement très plastique (ce qui lui fait perdre un peu de son charme), le Lomo’Instant Square Glass prend, comme tous ses congénères, des photos imparfaites. On apprécie néanmoins le format carré des vues proposées, la télécommande étant en plus pour que le photographe soit aussi sur la photo lors des réunions familiales !

69,30 euros. Prix de la vue : 1,09 euros environ (62 x 62 mm).

Le plus créatif : Now +, de Polaroid

Depuis son retour en force sur le marché de la photo instantané en 2017 avec son OneStep 2 (le descendant d’un appareil photo mythique des années 70),  Polaroid ne cesse d’innover. Aujourd’hui, son nouveau  Now+ tente de réunir d’assez belle façon les mondes de la photo instantanée avec celui de la photo numérique. Comment ? Avec un appareil connecté à une application.

Le Polaroid Now+ va plus loin à l'aide de son application pour smartphone.
Le Polaroid Now+ va plus loin à l'aide de son application pour smartphone. - POLAROID

Pédagogique et simple d’emploi, celle-ci permet de modifier les paramètres de l’appareil, comme de passer en mode Manuel, mais aussi en mode Trépied. Ainsi, posé sur un support à l’aide de son pas de vis, le Now + offre de s’amuser avec des pauses longues, mais aussi de prendre des photos nettes en basse lumière.

De leur côté, les images au format 79 x 79 mm possèdent un bel éclat et peuvent profiter du jeu de bagues (cinq au total) à poser sur l’objectif pour créer des petits effets. Au menu: vignettage, scintillement, light-painting, filtres jaunes, rouge...

Avec le Now+, Polaroid permet une grande créativité.
Avec le Now+, Polaroid permet une grande créativité. - POLAROID

Notre avis : Ressemblant beaucoup à l’appareil photo  OneStep+ dans sa philosophie, Le Now + ne propose toujours pas de prévisualiser la photo que l’on s’apprête à prendre une fois les réglages effectués dans l’application. C’est regrettable pour un appareil connecté. Ici, deux types de films sont proposés (Color i-Type et B & W i-Type). Avec son déclencheur à distance, l’application permet de parfaitement réussir ses photos de groupe autour de la dinde de Noël. C'est clairement celui, parmi ceux de notre sélection, réalisera les meilleures photos. Mais au prix fort.

149 euros. Prix de la vue : 2 euros environ (79 x 79 mm).

Le plus séduisant : Instax Mini 40, de Fujifilm

L'Instax mini 40 de Fujifilm complète la large gamme d’appareils photos instantanés du fabricant japonais. Avec son look résolument vintage, il semble néanmoins cette fois s’adresser à une cible plus adulte que d'habitude. Reste que c’est un appareil photo qui prône la simplicité.

Un petit miroir en façade permet de cadrer ses selfies.
Un petit miroir en façade permet de cadrer ses selfies. - FUJIFILM

Avec son contrôle de l’exposition automatisé, il se passe de tout réglage. Epaulé par un petit miroir en façade, il dispose cependant d’une fonction selfie. Pour la mettre en œuvre, il suffit de tirer légèrement deux fois sur l’objectif. Dès lors, le mini 40 effectuera une mise au point de 30 à 40 centimètres de distance.

Quatre à cinq minutes sont nécessaires pour que la photo se révèle.
Quatre à cinq minutes sont nécessaires pour que la photo se révèle. - FUJIFILM

Notre avis : Malgré une construction très plastique cet appareil ne fait pas cheap. Si le mini 40 ne change pas beaucoup par rapport au  mini 11 de Fuji qui l’avait précédé, les photos que nous avons pu prendre durant notre test sont de classiques photos Instax. On retrouve leur qualité honorable, mais aussi leurs petits défauts : un manque de détails, quand ce n’est pas des flous plus ou moins artistiques. Autre bémol : le viseur sur l’appareil photo nous a semblé un petit peu étriqué.

99 euros. Prix de la vue : 0,80 euro (62 x 46 mm).

Le plus zamusant : Zoemini 2, de Canon

L’idée de Canon avec Zoemini 2 : proposer un appareil ludique et pratique capable d’imprimer des souvenirs en un éclair. Et des souvenirs personnalisables. Avec cet appareil, il est d’une part possible de prendre des photos en couleur ou noir et blanc et de les imprimer immédiatement. Elles sont au format 50 x 76 mm et autocollantes ou au format circulaire (avec deux petites photos rondes sur une même feuille).

En façade de Zoemini S2, un large miroir pour les selfies et une couronne de huit LED pour éviter les yeux rouges.
En façade de Zoemini S2, un large miroir pour les selfies et une couronne de huit LED pour éviter les yeux rouges. - CANON

Par ailleurs, Canon a couplé Zoemini 2 à une application. Grâce à elle, l’utilisateur peut imprimer des photos prises avec son smartphone directement sur l’appareil, mais aussi les personnaliser avec des filtres (dark, movie, lomo, warm, winter, vintage…), cadres (avec différentes bordures) ; autocollants en nombre (onomatopées, animaux, icônes, vêtements et accessoires, food, fleurs, cœurs…). Il est enfin possible d’ajouter du texte sous mille et une formes…

Les photos imprimées par Zoemini S2 offrent un rendu de qualité inégale.
Les photos imprimées par Zoemini S2 offrent un rendu de qualité inégale. - CHRISTOPHE SEFRIN/20 MINUTES

Notre avis : Compact (121 x 80,3 x 22,4 mm pour 188 grammes), cet appareil est bien conçu avec son large miroir à selfies entouré d’un cercle de huit LED qui s’allument pour éviter les yeux rouges. Parfait pour les autoportraits ! On regrette que l’application ne permette pas d’importer les photos directement prises par Zoemini 2, qui, contrairement à celles réalisées avec le smartphone, ne sont donc pas personnalisables. Un pas de vis sous l’appareil aurait été le bienvenu pour les photos de groupe qu’il reste possible de déclencher à distance depuis l’application.

169 euros. Prix de la vue : à partir de 0,13 euros environ (50 x 76 mm).