Un récent sondage montre que 48 % des hommes se disent prêts à avoir des relations sexuelles avec un robot

SEXUALITE Un sondage mené par Tidio sur l’opinion que les humains ont de l’intelligence artificielle a révélé des résultats surprenants

Amelie Van Hecke pour 20 Minutes
— 
Un homme sur deux serait prêt à avoir des relations sexuelles avec un robot
Un homme sur deux serait prêt à avoir des relations sexuelles avec un robot — Geeko

« Will AI take your job ? » (comprenez «  L’intelligence artificielle vous prendra-t-elle votre travail ? »), c’est le nom de l’enquête menée par Tidio auprès d’un panel de 1.200 personnes. Les questions posées tournaient principalement autour de la confiance accordée à l’IA, des responsabilités qu’on lui confie et des professions menacées par les robots.

Les premières statistiques de l’étude reviennent surtout sur l’IA dans le cadre du travail, notamment la peur des jeunes diplômés qui n’ont aucune vision précise de l’avenir, les employés qui craignent d’être remplacés par une IA ou encore la place de plus en plus importante prise par l’IA dans le secteur économique. Il y a quelques résultats très tranchés : 78 % des personnes sondées redoutent, par exemple, une propagation de désinformations à cause de l’IA.

Les hommes et les femmes ne sont pas sur la même longueur d’onde

Ce qui est également surprenant, c’est le fait que les hommes et les femmes ne paraissent pas en accord. Tout d’abord, il semblerait que les hommes soient bien plus enclins à faire confiance à l’IA que les femmes, notamment dans le cadre d’une opération médicale ou de l’enseignement auprès de leurs enfants. Ils sont aussi plus ouverts à une interaction avec les robots que les femmes.

Mais l’un des constats les plus étonnants concerne les relations intimes. En effet, 48 % des hommes interrogés seraient disposés à avoir des relations sexuelles avec un robot, contre 33 % des femmes. De plus, 43 % des hommes pensent qu’ils pourraient tomber amoureux d’une IA. Les femmes, quant à elles, ne sont que 33 % à partager cet avis.

Un homme sur deux serait prêt à avoir des relations sexuelles avec un robot
Un homme sur deux serait prêt à avoir des relations sexuelles avec un robot - Geeko

L’enquête ne cherche pas à expliquer cet écart d’opinion, elle se concentre sur le ressenti des personnes sondées et elle ouvre la voie aux discussions sur les énormes changements technologiques de notre société, qui peuvent parfois en effrayer certains.