Tesla : Le lancement du Roadster repoussé à 2023

VOITURE Elon Musk a évoqué sur Twitter une année 2021 « super-dingue en matière de pénurie dans les approvisionnements » pour expliquer ce nouveau report du lancement du bolide 100 % électrique

20 minutes avec agence
— 
Le patron de Tesla, Elon Musk, le 9 mars 2020 à Washington.
Le patron de Tesla, Elon Musk, le 9 mars 2020 à Washington. — Susan Walsh/AP/SIPA

Le très attendu Roadster, dont Tesla a plusieurs fois repoussé la sortie, a désormais été annoncé pour 2023 par Elon Musk lui-même. Le milliardaire a évoqué cette nouvelle date mercredi sur son compte Twitter. Il était intervenu dans une conversation humoristique concernant Jeff Bezos et s’était vu demander des précisions sur le nouveau calendrier de lancement du véhicule électrique.

« Peut-on avoir des informations mises à jour au sujet du Roadster maintenant que le Model S Plaid à trois moteurs est en vente ? », a interrogé un internaute sur le réseau social. « 2021 a été une année super-dingue en matière de pénuries dans les approvisionnements. Nous aurions pu avoir 17 nouveaux modèles, ça n’aurait rien changé, aucun n’aurait pu être livré », a alors répondu Elon Musk.

215.000 euros d’acompte pour réserver la version Founders Series

Le directeur général de Tesla s’est ensuite livré à un exercice de prévision. « Si on part du principe que 2022 ne sera pas l’année d’un méga-drame, le nouveau Roadster devrait être prêt pour une livraison en 2023 », a-t-il écrit sur Twitter. La voiture de sport du constructeur américain avait été annoncée en 2017 et une première livraison avait été annoncée pour 2020, rappelle le site Numerama. Mais la commercialisation du bolide 100 % électrique avait ensuite été repoussée d’un an, avant d’être promise pour 2022. Et désormais 2023.

La voiture particulièrement puissante, qui est capable de passer de 0 à 100 km/h en 2,1 secondes, est depuis longtemps proposée par Tesla sous la forme d’une précommande. Il est d’ailleurs toujours possible de réserver le Roadster en ligne. Les clients doivent pour cela verser un acompte de 43.000 euros pour la version classique ou de 215.000 euros pour la version Founders Series. Mais il faudra encore attendre quelques années avant de poser ses mains sur le volant.