« La Machina », la première voiture à hydrogène développée par la start-up française Hopium

INNOVATION L'entreprise a levé sept millions d'euros depuis sa création afin de confectionner ce modèle

avec agence

— 

Une station d'hydrogène en Loire-Atlantique. (illustration)
Une station d'hydrogène en Loire-Atlantique. (illustration) — Sebastien SALOM-GOMIS/SIPA

Une entreprise française du nom de Hopium a proposé ce jeudi à Paris le premier modèle de voiture à hydrogène en France, rapporte BFMTV. Le prototype de cette start-up a été intitulé « La Machina ». Il s’agit d’une berline qui roulera uniquement grâce à ce type de carburant.

D’une puissance de 500 chevaux, le véhicule serait capable de parcourir une distance de 1.000 km en toute autonomie. Il sera également capable d’être rechargé en seulement trois minutes, précise la chaîne d’information. Ce projet de construction automobile mené par Olivier Lombard a réussi à lever près de 7 millions d’euros depuis sa création.

8.000 ventes par an d’ici 2030 ?

La start-up, qui a confectionné sa propre pile à combustible, s’est associée à Plastic Omnium pour trouver une solution pour réussir à stocker l’hydrogène. Mais Hopium compte également sur les pouvoirs publics pour investir dans des stations à hydrogène, faute d’être en mesure de les créer elle-même.

Pour le moment, 1.000 précommandes de véhicules ont été réalisées. Mais l’industrialisation du modèle ne démarrera pas avant 2025. Hopium espère être en mesure de vendre 8.000 « Machina » par an à l’horizon 2030, pour un prix de 120.000 €.