La Mirai, voiture à hydrogène de Toyota, décroche un record en dépassant les 1.000 km d'autonomie

VEHICULE PROPRE A la fin du parcours, le compteur affichait encore neuf kilomètres d'autonomie

20 Minutes avec agence

— 

Un concessionnaire de la marque Toyota (image d'illustration).
Un concessionnaire de la marque Toyota (image d'illustration). — SICCOLI PATRICK/SIPA

La nouvelle Toyota Mirai vient de battre un record. Mercredi, la berline a parcouru 1.003 km avec un seul plein, soit la plus grande distance effectuée par une voiture à hydrogène, rapporte Automobile propre. Cela représente une consommation moyenne de 0,55 g par kilomètre.

Ce record a été battu, sous l’œil d’un huissier, dans le cadre d’un événement baptisé « Le Paris de l’hydrogène ». Au total, quatre conducteurs se sont relayés au volant de la Mirai. Le parcours a été réalisé dans des conditions de circulation classique et non sur circuit fermé, pour se terminer face à la Tour Eiffel. A la fin du périple, le véhicule affichait encore neuf kilomètres d’autonomie.

Convaincre les conducteurs

L’hydrogène utilisé dans la voiture provenait intégralement d’une filière verte sans émissions polluantes. Pour rappel, une voiture à hydrogène est une voiture électrique qui tire son énergie non pas de batteries, mais d’une pile à combustible. Cette pile est un système qui, par réaction chimique entre l’oxygène de l’air et l’hydrogène contenu dans les réservoirs, produit de l’électricité et de la vapeur d’eau.

Avec la Nexo de Hyundai, la Toyota Mirai est l’une des rares voitures à hydrogène actuellement accessibles. Avec ce nouveau record, le constructeur japonais espère convaincre les automobilistes et dissiper les inquiétudes des conducteurs pour adopter un véhicule propre.