Twitter : On peut à nouveau demander à faire certifier son compte

RÉSEAUX SOCIAUX Trois nouveaux critères seront pris en compte pour valider la candidature des comptes : la notoriété, l’authenticité et le respect des règles

20 Minutes avec agences
— 
Twitter illustration
Twitter illustration — SOPA Images/SIPA

Après trois ans d’interruption, Twitter a relancé ce jeudi son service de certification des utilisateurs. Ceux ne possédant pas encore le fameux badge bleu pourront postuler auprès du réseau social, qui compte aujourd’hui quelque 360.000 profils vérifiés.

Pour être éligible, il faut relever d’une des six catégories suivantes : gouvernement, entreprises, presse, divertissement, sports (et jeux vidéo) et militants. D’autres catégories devraient être ajoutées pour les scientifiques et les leaders religieux. La plateforme a mobilisé des équipes pour faire face à la potentielle avalanche de demandes dans les jours et semaines à venir.

De nouveaux critères de sélection

Le badge « permet aux personnes sur Twitter de mieux connaître celles et ceux avec qui elles discutent, et de déterminer si elles sont dignes de confiance », a indiqué Twitter dans un communiqué. Le réseau social se veut plus transparent sur un processus de sélection considéré comme trop opaque et arbitraire.

En 2020, Twitter a demandé leur avis aux utilisateurs sur le sujet et reçu 33.000 contributions. Les trois nouveaux critères de sélection mis en avant sont la notoriété, l’authenticité (les personnes sont bien qui elles disent être), et le respect des règles et valeurs de la plateforme. La certification pourra être retirée si les comptes manquent à leurs devoirs.

Des changements de fond

Twitter a de nombreux chantiers en cours pour (re) gagner la confiance des utilisateurs. Comme Facebook et d’autres réseaux sociaux, il est très critiqué pour son rôle dans la propagation de fake news et pour son modèle économique, fondé sur la publicité et donc la collecte des données personnelles des utilisateurs.

L’entreprise prépare donc le lancement d’abonnements payants à des comptes prépondérants, avec des avantages et privilèges pour les abonnés. Elle s’affaire aussi à rénover les profils, pour y inclure notamment les pronoms (il, elle, iel, etc...) par lesquels les utilisateurs veulent être désignés.