Starbucks envisage de supprimer sa page Facebook à cause des propos haineux

RESEAUX SOCIAUX La chaîne de cafés américaine ne supporte plus le déluge de propos haineux et intolérants à chacune de ses publications

20 Minutes avec agence

— 

Un salon de l'enseigne Starbucks. Illustration.
Un salon de l'enseigne Starbucks. Illustration. — JPDN - Sipa

​Le groupe Starbucks va-t-il maintenir sa présence sur Facebook ? La chaîne de cafés américaine est fatiguée des nombreux messages haineux reçus dès qu’elle poste une nouvelle publication, rapporte BuzzFeed News.

Face à la haine et l’intolérance, l’entreprise envisage de supprimer sa page. Une possibilité qui inquiète Facebook : ce départ pourrait en entraîner d’autres. « Starbucks est en train d’évaluer sa présence organique sur Facebook et de savoir s’il devrait continuer à être présents sur la plateforme », s’inquiète un employé du réseau social en charge des relations avec l’entreprise dans un mail adressé à ses collègues.

Une modération difficile

« Chaque fois qu’ils publient en ce qui concerne les problèmes sociaux ou leur mission et leurs valeurs, […] ils sont submergés par des commentaires négatifs/insensibles, de discours de haine », poursuit le responsable. Selon lui, l’équipe qui gère la page de Starbucks a beaucoup de mal à modérer toutes les réponses haineuses.

L’entreprise a transmis une série de questions à Facebook pour comprendre comment ses algorithmes modéraient ou amplifiaient la visibilité des commentaires sous les publications. De nombreuses marques ont déjà pris la décision de quitter le réseau social, lassées de la haine en ligne, rappelle Presse-Citron. Parmi elles on trouve notamment Tesla et SpaceX.