Twitter : La maire de Barcelone Ada Colau quitte le réseau social pour « faire de la bonne politique »

RÉSEAUX SOCIAUX L’édile issue de la gauche radicale critique « la tyrannie de la présence permanente, où il faut réagir et donner son avis sur tout »

20 Minutes avec agence

— 

La maire de Barcelone Ada Colau (illustration).
La maire de Barcelone Ada Colau (illustration). — Andreu Dalmau/EFE/SIPA

Ada Colau, la maire de Barcelone (Espagne), a surpris bon nombre de personnes ce dimanche en annonçant qu’elle quittait définitivement Twitter. L’élue a estimé que ce réseau social ne l’aidait pas dans l’élaboration de sa politique, bien au contraire.

Elle a publié un long message explicatif sur Twitter, le dernier que ses plus de 900.000 abonnés auront l’occasion de lire, rapporte le HuffPost. « Je suis une meilleure personne hors de Twitter », a indiqué l’élue, expliquant vouloir « faire de la bonne politique et être une bonne maire ».

« Pour que l’amour l’emporte sur la haine »

Cette figure de la gauche radicale espagnole assure avoir mûri cette décision pendant plusieurs mois. Elle a fait un test à partir du 3 mars pour tenter de se passer de Twitter de manière temporaire, se rendant compte que cette plateforme « qui ne l’aide pas à faire de la politique » ne lui manquait pas du tout.

Selon Ada Colau, le problème de Twitter vient des « faux profils anonymes incitant à la haine » et de « la tyrannie de la présence permanente, où il faut réagir et donner son avis sur tout ». Elle estime que cela contribue à une « déformation de la réalité avec une surreprésentation des polémiques et des discours de haine ».

La maire de Barcelone a donc pris la décision de quitter Twitter « pour que l’amour l’emporte sur la haine ». L’élue restera en revanche présente et active sur d’autres réseaux sociaux comme Facebook et Instagram.