Facebook : L’énorme fuite de données révèle que Mark Zuckerberg a téléchargé Signal

IRONIE Le fait que le PDG de Facebook, également propriétaire de WhatsApp, utilise l’un de ses principaux concurrents, a fait sourire les responsables de Signal

20 minutes avec agence
— 
Le patron de Facebook, Mark Zuckerberg, le 25 octobre 2019.
Le patron de Facebook, Mark Zuckerberg, le 25 octobre 2019. — Mark Lennihan/AP/SIPA

Mark Zuckerberg​ fait partie des 533 millions d'utilisateurs de Facebook dans le monde dont les numéros de téléphone ont été dévoilés après une fuite de données survenue en 2019. Les informations rendues accessibles par cette vulnérabilité du réseau social sont depuis peu accessibles en ligne. En les consultant, l’expert en cybersécurité Dave Walker a découvert que le PDG de Facebook possédait un compte sur Signal.

Le spécialiste a expliqué sur Twitter avoir entré dans la messagerie sécurisée le numéro de téléphone associé au milliardaire et dévoilé lors de la faille. « Mark Zuckerberg accorde aussi de l’importance au respect de sa propre vie privée en utilisant une appli de messagerie qui propose un cryptage de bout en bout et qui n’appartient pas à Facebook », a ainsi ironisé Dave Walker ce dimanche.


Signal gagne en popularité

Signal est un concurrent direct de WhatsApp, propriété de Facebook. L’entreprise a annoncé que les données personnelles des titulaires d’un compte sur WhatsApp pourraient être partagées avec les autres applications du groupe à partir du 15 mai prochain, a rappelé Mashable. La mesure a provoqué une migration de très nombreux utilisateurs vers des applis plus sécurisées comme Telegram ou Signal.

Les responsables de Signal ont eux aussi fait preuve de sarcasme lorsqu’ils ont appris la présence du propriétaire de WhatsApp parmi leurs clients. Sur le compte Twitter de la messagerie, ils se sont félicités ce mardi de voir « Mark Zuckerberg donner le bon exemple alors que se rapproche le 15 mai, date limite pour accepter les règles d’utilisation de WhatsApp ».