Piratage : Europol arrête dix hackers soupçonnés du vol de 100 millions de dollars en cryptomonnaies

CYBERCRIME Des milliers de célébrités américaines, parmi lesquels des influenceurs, des sportifs et des musiciens, ont été visés par les cybercriminels

NewsGene

— 

Image d'illustration d'un hacker.
Image d'illustration d'un hacker. — NICOLAS ASFOURI / AFP

Dix pirates informatiques ont récemment été appréhendés après le vol de plus de 100 millions de dollars (82 millions d’euros) en cryptomonnaies, rapporte Reuters. Comme l’explique le communiqué d’Europol, l’agence européenne de police judiciaire, les hackers ont pu dérober les cryptomonnaies après avoir eu accès aux informations personnelles de leurs victimes.

L’arrestation s’est déroulée en deux temps. Huit individus ont été arrêtés ce mardi 9 février et deux autres l’ont été quelque temps auparavant à Malte et en Belgique. Le Royaume-Uni, le Canada et les Etats-Unis ont aussi participé à cette enquête coordonnée par Interpol.

Le « sim swapping »

Les pirates ont utilisé la méthode du « sim swapping » (échange de sim). Cette technique consiste tout d’abord à appeler l’opérateur téléphonique de la victime en prenant son identité. L’escroc prétend ensuite avoir perdu sa carte SIM et demande à activer son numéro sur une autre carte. Il peut ainsi avoir accès à de nombreuses informations confidentielles, protégées par des systèmes d’authentification à double facteur.

Dans ce cas précis, les hackers « ont visé des milliers de victimes américaines en 2020, parmi lesquelles des influenceurs célèbres sur Internet, des stars du sport, des musiciens et leurs familles », précise Europol. Ils ont également publié des messages sur leurs réseaux sociaux.