Finlande : Une cyberattaque contre un hôpital psychiatrique choque le pays

DONNEES Des patients ont été ainsi menacés de la diffusion de leurs données personnelles

J.-L.D.

— 

Les données de milliers de patients ont ainsi été récoltées
Les données de milliers de patients ont ainsi été récoltées — Pixabay

Le 26 octobre en Finlande, une cyberattaque a permis à un pirate informatique de rentrer dans le système de Vastaamo, une clinique psychiatrique. L’individu a ainsi pu récolter les données privées de plus de 36.000 patients, réparti dans 25 centres de psychothérapie à travers le pays, comme le rapporte le média Korii.

En plus de demander une traditionnelle rançon, s’élevant tout de même à 585.000 euros, le pirate a également envoyé des menaces personnelles à des dizaines de patients. Les patients doivent chacun payer 200 euros en bitcoin sous les 24 heures suivant le message, sinon le pirate, qui se présente sous le pseudo RANSOM_MAN, menace de diffuser leurs informations personnelles.

Des données mal protégées ?

Les données de plus de 300 patients se sont déjà retrouvées sur un forum du dark web, avant d’être supprimé. Les diagnostics et commentaires des psychiatres étaient notamment mentionnés.

Ce chantage sur des personnes particulièrement fragiles a beaucoup ému la Finlande, mais également rappelé l’importance de protéger au maximum les données médicales, les pirates ayant probablement profité d’une faille de sécurité facile à identifier.