Une Tesla hackée et « volée » en 90 secondes grâce à un kit Bluetooth

TEST Tesla a préparé une mise à jour qui pourrait prendre près d’un mois avant d’être déployée à tous les véhicules vulnérables

20 Minutes avec agence

— 

L'intérieur d'une Tesla Model X.
L'intérieur d'une Tesla Model X. — Rafael Ben-Ari/NEWSCOM/SIPA

Voler une Tesla Model X en quelques secondes ? C’est possible. Lennert Wouters, un chercheur en sécurité à l’université belge KU Leuven, a pu s’introduire dans ce véhicule de la firme américaine et la voler, comme il l’a confié à Wired, relayé par Business Insider.

Pour exploiter deux vulnérabilités du système mises en place par Tesla, le Belge n’a eu besoin que d’un investissement de 300 dollars (253 euros), qui lui a permis d’acheter un kit Bluetooth. Un matériel qui tient dans un sac à dos et est pilotable via smartphone. Il lui a fallu seulement 90 secondes pour extraire un code radio permettant ensuite de déverrouiller le véhicule. Comment a-t-il procédé ? Il a réussi à obtenir le numéro d’identification de la voiture en se plaçant à moins de 4,5 mètres du porte-clés du propriétaire. Grâce à ce numéro et la liaison radio Bluetooth, le chercheur en sécurité est parvenu à déverrouiller la Model X.

Un logiciel trouvé sur eBay

Une fois à l’intérieur du véhicule électrique, Lennert Wouters a dû exploiter une deuxième vulnérabilité. Il a pour cela utilisé un logiciel de contrôle du véhicule trouvé sur eBay. Il a ensuite branché son dispositif au véhicule, qui a identifié sa clé comme étant véritable. En quelques secondes, il a pu partir au volant de la Model X.

Informée par le chercheur, Tesla a prévu de déployer une mise à jour pour corriger le problème indique Wired. Mais cette mise à jour pourrait prendre près d’un mois pour être étendue à tous les véhicules vulnérables.