Tabac: Voici trois applications mobiles qui peuvent vous aider à arrêter de fumer

BONNE RESOLUTION Tous les coups de pouce sont les bienvenus lorsqu’on tente de relever un tel défi

Etienne Froment pour 20 Minutes

— 

3 applications pour arrêter de fumer
3 applications pour arrêter de fumer — Geeko

Ceux qui ont déjà tenté d’arrêter de fumer le savent, il n’est pas toujours facile de s’y tenir. S’il n’y a pas de recette miracle, certaines applications mobiles permettent toutefois de faciliter la transition, à travers des conseils, en créant de la motivation ou en compilant des statistiques… Petit tour d’horizon des meilleurs outils pour arrêter de fumer.

Ouiquit, plein de good vibes

Ouiquit, c’est une application plutôt classique, mais avec un petit plus : une sorte de journal personnel dans lequel le fumeur peut indiquer son ressenti quotidiennement, afin de voir l’évolution sur le long terme. La page d’accueil affiche toutes les statistiques du fumeur, de l’argent économisé à son record sans cigarettes, en passant par les jours de vie « gagnés ». L’utilisateur peut également se confectionner un programme complet en précisant ses habitudes de fumeur – combien de cigarettes il fume chaque jour, le type de cigarette qu’il a l’habitude d’acheter, ses dépenses, avant d’enchaîner sur ses ambitions. Il ne s’agit pas ici d’arrêter en une semaine mais de créer un programme réaliste prévoyant une réduction graduelle de la consommation.

3 applications pour arrêter de fumer
3 applications pour arrêter de fumer - Geeko

Autre atout : un chat anonyme dans lequel les utilisateurs peuvent demander des conseils, échanger sur leurs problèmes ou partager des trucs et astuces qui fonctionnent bien pour eux. Plus qu’une application, Ouiquit est donc pratiquement un réseau social qui ne se prend pas trop au sérieux avec ses citations rigolotes et même quelques mini-jeux pour décompresser. En quête de good vibes, c’est certainement votre meilleure option !

Flamy, lancez-vous des défis !

Plus sobre dans son interface, Flamy est une application qui repose davantage sur sa communauté et les défis pour faire évoluer les habitudes des fumeurs. On collecte en effet des sortes de trophées pour se motiver et on suit ainsi ses progrès en matière de santé, qui sont notifiés à la moindre amélioration. Dans le même ordre d’idée, on peut défier des amis en tentant de battre leurs records. Une fonctionnalité sociale très appréciée par la communauté.

3 applications pour arrêter de fumer
3 applications pour arrêter de fumer - Geeko

Les données présentées sont théoriques et ne représentent donc pas à 100 % la réalité du fumeur, mais davantage une moyenne générale. Il ne faut donc pas prendre tout pour argent comptant. Mais les statistiques très fournies sont motivantes. L’application permet également de définir les déclencheurs aux rechutes et d’analyser ensuite les mauvaises habitudes du fumeur, ce qui peut s’avérer très pratique pour changer ses habitudes sur le long terme – que ce soit en ce qui concerne l’alimentation, les repas ou les relations sociales par exemple. Certaines fonctions sont toutefois réservées aux utilisateurs qui opteront pour la version payante du logiciel (achat unique).

Arrêter de fumer Assistant, pour ceux qui veulent réduire leurs dépenses

Très souvent, l’envie d’arrêter la cigarette va de pair avec la volonté du fumeur de réduire son budget cigarettes. Vu le prix du tabac en général, il y a en effet de jolies économies à réaliser. C’est précisément l’argument brandi par cette application au design très sobre, qui permet de se fixer des buts avec diverses récompenses. Vous avez envie d’un nouveau téléviseur ou de baskets ? Encodez son prix, la description, dans vos objectifs, mettez l’argent de côté et l’application vous aidera à atteindre votre objectif tout en vous indiquant chaque jour le délai d’attente nécessaire avant d’avoir économisé suffisamment d’argent pour l’achat mentionné.

3 applications pour arrêter de fumer
3 applications pour arrêter de fumer - Geeko

L’application propose aussi des projections sur le long terme. Vous apprendrez ainsi que vous économiserez 59,5 euros par semaine… 255 euros par mois, mais aussi 3.102.5 euros par an et jusqu’à 62.050 euros sur une période de 20 ans… Ce qui ouvre des perspectives.

Quelques fonctionnalités payantes sont aussi de la partie avec la possibilité de customiser l’interface et d’accéder à de jolis graphiques.