Italie : Milan va interdire de fumer dehors à moins de dix mètres de quelqu’un

TABAGISME La règle devait initialement entrer en vigueur le 1er janvier mais les autorités locales ont estimé avoir besoin de plus de temps pour informer les habitants

20 Minutes avec agence

— 

Une personne allume une cigarette (illustration)
Une personne allume une cigarette (illustration) — Kirill Kukhmar/TASS/Sipa USA/SIPA

L’interdiction de fumer dans les lieux publics sous certaines conditions annoncée par la ville de Milan le 19 novembre entrera en vigueur le 19 janvier. La Mairie de la ville italienne avait précisé dans un communiqué que cette première mesure ne concernait que les fumeurs se trouvant à moins de 10 mètres d’un autre individu. La règle s’applique notamment dans les rues et sur les places de la ville, indique le HuffPost. Elle concerne aussi les parcs, les stades, les arrêts de transports en commun ou encore les cimetières de la cité lombarde.

L’interdiction devait initialement être mise en place dès le 1er janvier. Les autorités locales ont finalement choisi de la reporter afin de mieux informer les habitants sur l’effort mené par la ville pour préserver l’environnement et la qualité de l’air à travers cette mesure et d’autres réglementations.

Limiter les dépenses énergétiques

Outre le bannissement de la cigarette à proximité d’autres personnes, le conseil municipal a aussi instauré la fin des chaudières au gazole à partir d’octobre 2022. Afin de limiter les dépenses énergétiques liées au chauffage et à la climatisation, les magasins milanais devront aussi garder leurs portes fermées dès l’an prochain. Les fours à bois utilisés par certains restaurants font aussi l’objet d’une réglementation.

Quant aux règles relatives à la consommation des cigarettes, elles ont pour but de lutter contre le tabagisme actif et passif et de limiter l’émission de particules toxiques. Il sera d’ailleurs totalement interdit de fumer à l’extérieur à Milan à partir de 2025.