Des millions d’escroqueries recensées sur des applis de rencontre en 2020

ARNAQUE Interpol a décidé d'agir pour lutter contre ce phénomène

20 Minutes avec agence

— 

Les escrocs créent une relation de confiance avec leur cible avant de l'inciter à investir sur de fausses applications.
Les escrocs créent une relation de confiance avec leur cible avant de l'inciter à investir sur de fausses applications. — JOHN MOORE / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP
Les applications de rencontres sont apparues pour certains comme le dernier outil pour conserver des interactions sociales et une vie amoureuse pendant cette période de crise sanitaire. Mais des malfaiteurs en ont également profité pour arnaquer des utilisateurs. Au total, ce sont plus de quatre millions d’ escroqueries qui ont été comptabilisées sur ces applications en 2020 par Arkose Labs, une plateforme spécialisée sur les fraudes et leur prévention, rapporte Presse-Citron.

Ces escrocs ont mis au point une technique bien rodée. Ils tentent tout d’abord d’instaurer une relation de confiance avec les victimes en engageant la conversation. Ensuite, ils parlent business et demandent aux personnes visées d’investir de l’argent, souvent dans de fausses applications de trading.

Interpol appelle à la coopération des autorités dans 194 pays

Une fois que les victimes ont viré l’argent, les malfaiteurs disparaissent… Interpol souhaite donc mettre en garde contre ce type de pratiques basées sur l’abus de confiance.

L’Organisation internationale de police criminelle a ainsi publié une notice mauve destinée à la « recherche ou partage d’informations sur les modes opératoires, les objets, les dispositifs et les modes de dissimulation utilisés par les criminels ». Cette notice a été déposée auprès de 194 pays afin d’alerter mais aussi d’encourager la coopération des autorités locales.