Once, l’application de rencontres française, rachetée 18 millions de dollars par un groupe russe

LOVE C’est le géant russe Dating group qui a fait l’acquisition de l’application lancée en 2015 pour les adeptes du « slow dating »

20 Minutes avec agence

— 

Once comptabilise dix millions d'utilisateurs.
Once comptabilise dix millions d'utilisateurs. — JOHN MOORE / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP

Dating group a racheté Once, une application de rencontres en ligne, pour 18 millions de dollars. L’ entreprise française sera dorénavant détenue par l’entrepreneur russe Dmitry Volkov, relate Capital. Selon la PDG de la firme, Clémentine Lalande, cette vente aura un impact positif sur sa portée et permettra « d’accélérer son expansion géographique ». Lancée en 2015, l’application Once est rentable depuis 2019 et comptabilise dix millions d’utilisateurs.

Elle fonctionne sur un modèle freemium, note FrenchWeb, ce qui veut dire qu’une partie est gratuite – accès au profil et envoi du premier message – et l’autre est payante. Le client qui paie peut ainsi voir quelle personne lui sera proposée le lendemain ou si son message a été lu. Il peut aussi communiquer avec une autre personne sans attendre 24 heures.

Once propose du « slow dating »

La particularité de Once est de proposer à chaque personne un seul profil par jour. Il s’agit de « slow dating ». Celui-ci est sélectionné par un algorithme. Un moyen de permettre aux utilisateurs de prendre leur temps quand d’autres applications comme Tinder proposent des profils à l’infini avec lesquels « matcher » ou au contraire à écarter.

« Il y a un effet Netflix du dating. Plus on a de choix, moins on passe du temps à faire l’analyse et à prendre une décision sur un potentiel profil. Finalement, pourquoi s’embêter puisqu’il y en a plein d’autres ? », a expliqué Clémentine Lalande à FrenchWeb.

Conquérir de nouveaux marchés

Le marché des rencontres en ligne est « concentré et concurrentiel », a rappelé la PDG de la start-up française. L'arrivée de Facebook Dating sur le marché européen en 2020 constitue par ailleurs une nouvelle menace. Elle compte sur ce partenariat « d’envergure » pour assurer le futur de Once.

Dating group, qui en fait l’acquisition, a été fondé en 2014. Il a déjà racheté d’autres sites comme Dating.com, Dil Mil, DateMyAge, Promise, ChinaLove ou encore AnastasiaDate. Au total, 73 millions de personnes dans le monde utiliseraient ces plateformes. Et le groupe ne compte pas s’arrêter là : en 2020, il a débloqué 50 millions de dollars pour réaliser de nouvelles acquisitions, souligne Capital.