Coronavirus au Royaume-Uni : Escroquerie autour de faux rendez-vous de vaccination

ARNAQUE Les pirates ciblent particulièrement les personnes fragiles ou âgées et jouent sur leur volonté de se faire vacciner pour leur soutirer des données personnelles

20 Minutes avec agence

— 

Une dose de vaccin, illustration
Une dose de vaccin, illustration — Jeremy Selwyn/AP/SIPA

Les autorités sanitaires britanniques ont alerté sur les activités de cybercriminels utilisant la crise sanitaire liée au coronavirus pour soutirer des informations personnelles. Des pirates ont en effet décidé de tirer profit de l’engouement de certains internautes pour le vaccin contre le Covid-19. Ils envoient des messages à l’aspect officiel et proposent au destinataire de prendre un rendez-vous pour une injection, indique la BBC.

Pour plus de crédibilité, les auteurs de cette campagne de phishing se font passer pour la NHS, l’organisme public de la santé au Royaume-Uni. Ils assurent à leurs cibles qu’elles sont « des candidates éligibles au vaccin » et proposent un lien vers un site présenté comme officiel. Mais ce n’est pas le cas. La plateforme mise en place par les cybercriminels leur permet d’obtenir des données privées sur leurs victimes.

Des arnaques liées au Covid-19 en augmentation

Sur la fausse page de la NHS, il est ainsi demandé aux candidats à la vaccination d’indiquer plusieurs informations personnelles mais aussi leurs coordonnées bancaires « à des fins de vérification ». Les autorités sanitaires du pays ont fait savoir qu’en aucun cas elles ne demandaient ce type de renseignements aux futurs vaccinés. Les personnes ayant reçu un tel message ont été priées de prévenir la police.

Les personnes âgées ou fragiles, qui savent que le vaccin doit leur être proposé, sont particulièrement visées par les pirates. « Le vaccin est porteur d’un immense espoir, celui de la fin de la pandémie et du confinement mais certains veulent créer un malheur encore plus grand en escroquant les autres », a dénoncé Katherine Hart, membre d’un organisme en charge des standards commerciaux.

La spécialiste a expliqué que les arnaques liées au coronavirus se multipliaient depuis le début de l’épidémie. « A chaque fois que nous agissons, des individus sans scrupule modifient leurs méthodes d’escroquerie pour piéger le public », a-t-elle regretté.