Facebook, Instagram, LinkedIn : Les données personnelles de plus de 800 000 Français étaient en accès libre

FAILLE Le serveur sur lequel étaient hébergées ces données personnelles a été désactivé en décembre dernier

20 Minutes avec agence

— 

Plusieurs sites français ont été touchés par une cyberattaque.
Plusieurs sites français ont été touchés par une cyberattaque. — Jenny Kane/AP/SIPA

Plus de 214 millions de profils d’utilisateurs de réseaux sociaux comme LinkedIn, Facebook et Instagram ont été découverts, en décembre dernier, par l’entreprise SafetyDetectives sur des serveurs mal sécurisés d’une start-up chinoise. Une nouvelle preuve de l’importance de protéger ses données personnelles sur les réseaux sociaux.

En effet, Le Parisien a indiqué que l’entreprise chinoise Socialarks compilait plus de 214 millions de profils d’utilisateurs soit 408 Go de données personnelles. Pour la France, cela concerne 680.733 profils LinkedIn, 109.869 profils Facebook complets et 28.468 profils Instagram.

Fuite de données des utilisateurs

Le but était de créer des stratégies marketing personnalisées pour ses clients. Par contre, l’entreprise chinoise avait stocké les données personnelles sur un serveur non sécurisé, accessible sans mot de passe. De plus, les données n’étaient pas cryptées. Les hackers ont donc pu profiter de cette base de données, en libre-service, pour récupérer les informations personnelles des utilisateurs.

Après cette découverte, l’entreprise SafetyDetectives est entrée en contact avec l’entreprise chinoise pour la prévenir de la fuite des données. Malgré l’absence de réponse, le serveur concerné a été désactivé en décembre dernier.