Facebook mettrait tout en œuvre pour gagner la confiance de Joe Biden

RÉSEAUX SOCIAUX Le réseau social espère s’attirer les faveurs de la nouvelle administration Biden avec notamment la promotion de l’Accord de Paris et de la vaccination contre le coronavirus

20 Minutes avec Agences

— 

Facebook voudrait renouer avec les démocrates et Joe Biden après la présidence de Donald Trump.
Facebook voudrait renouer avec les démocrates et Joe Biden après la présidence de Donald Trump. — Andrew Harnik/AP/SIPA

Face à la menace de nouvelles réglementations, Facebook lance une offensive de charme en direction de la nouvelle administration Biden. Le réseau social déploierait une stratégie pour réparer les liens avec le président américain élu, révèle le Financial Times. L’enjeu est de taille alors que la firme de Mark Zuckerberg doit gérer plusieurs dossiers de front. La société fait d’abord l’objet d’accusations d’atteinte à la concurrence après le rachat d’Instagram et de WhatsApp et voit le risque d’un démantèlement se rapprocher.

Surtout, après la présidence Trump, de nombreux démocrates reprochent à Facebook de ne pas lutter efficacement contre la désinformation. Les membres du Congrès souhaitent ainsi voir émerger une nouvelle loi sur la protection de la vie privée. Autre cheval de bataille : la réforme de l’article 230 de la loi sur la décence des communications. C’est ce dernier point qui inquiète le plus Facebook puisque ce texte garantit la protection des plateformes de médias sociaux contre les poursuites pour le contenu publié par leurs utilisateurs.

Environnement et lutte contre les fake-news

Selon des sources internes consultées par le Financial Times, Facebook prévoirait donc de déployer une série d’initiatives correspondant aux priorités affichées du président américain élu. La firme de Mark Zuckerberg promet ainsi d’intensifier sa lutte contre la désinformation concernant la pandémie de coronavirus. La société envisagerait même d’afficher une bannière en haut de son site pour encourager la vaccination contre la Covid-19, une fois qu’un traitement sera mis au point. Le réseau social étudierait aussi la manière d’orienter ses utilisateurs vers des contenus mettant en avant la lutte contre le changement climatique alors que Joe Biden a promis de faire revenir les Lien : Etats-Unis dans l'Accord de Paris.

Les instances dirigeantes de Facebook attendent maintenant d’obtenir une audience auprès de la nouvelle administration Biden. Elles comptent pour cela s’appuyer sur leur responsable des affaires internationales et de la communication, Nick Clegg. Un atout dans leur manche puisque ce dernier connaît bien le démocrate depuis qu’ils ont occupé des emplois parallèles à Washington et à Londres, de 2010 à 2015.