Royaume-Uni : Un drone armé capable de voler et tirer à l’intérieur des bâtiments est en test

TECHNOLOGIE L’engin a déjà fait ses preuves avec un fusil et d’autres tests avec des pistolets et des mini-lance-roquettes sont en cours

20 Minutes avec agence
— 
Illustration d'un drone, ici photographié en Angleterre.
Illustration d'un drone, ici photographié en Angleterre. — Javier Garcia / SIPA

Un drone militaire capable de voler en intérieur est actuellement testé par la Royal Air Force, selon des informations du Times relayé par BFMTV. L’armée britannique a développé cet engin volant armé, doté d’une intelligence artificielle (IA) capable d’identifier des ennemis.

Le drone I9, d’un mètre de longueur et doté de six hélices, est équipé d’un fusil et peut tirer des cartouches de chasse. Des tests sont aussi prévus en l’équipant de pistolets et d’un mini-lance-roquettes. Mais l’engin peut surtout voler dans des lieux fermés comme des immeubles, des zones souterraines ou des grottes, une première.


Pas de tir automatisé

Pour accomplir cette prouesse technologique, les ingénieurs ont résolu un problème physique lié aux lieux fermés. Les drones étant équipés d’hélices, l’air projeté sous l’engin pour le faire voler rebondit souvent sur les murs et est à nouveau projeté sur le drone par le haut, l’écrasant au sol. Autre souci : les drones armés sont souvent projetés contre les murs par le recul de tir des armes qu’ils embarquent.

Doté d’une IA et d’un système de reconnaissance faciale capables de reconnaître les ennemis, l’I9 pourrait donc se rendre seul dans des zones de guerre, appelées à être de plus en plus souvent des zones urbaines selon les experts. Mais comme la loi sur les armes autonomes l’exige, c’est toujours un être humain qui devra prendre la décision de tirer ou non, sans laisser l’engin prendre l’initiative seul.