Les crises d'épilepsie détectées avec une heure d'avance grâce à un objet connecté

INNOVATION En cas de risque de crise, l’appareil peut envoyer une notification au smartphone de l’utilisateur

20 Minutes avec agence

— 

Neurone en pleine action
Neurone en pleine action — Libre de droit

Des chercheurs de l’université Ben-Gourion du Néguev, en Israël, sont en train de mettre au point un nouvel objet connecté qui détecte en avance les crises d’ épilepsie. Selon les premiers essais, il permettrait même de prévenir les malades au minimum une heure avant la crise, grâce à l’électroencéphalogramme, rapporte Presse Citron. Une notification peut ensuite être envoyée la personne, sur son smartphone.

Les chercheurs utilisent deux technologies pour faire fonctionner l’appareil : des algorithmes qui analysent l’activité cérébrale de la personne ; ainsi que l’intelligence artificielle, et plus particulièrement le machine learning.

Un appareil de petite taille

Cette nouvelle technologie est déjà prometteuse puisqu’elle atteindrait actuellement une précision de 97 % pour 95 %, avec moins d’électrodes. Si sa commercialisation est confirmée, l’appareil permettrait aux personnes d’anticiper les crises mais aussi de minimiser leurs effets, si elles sont prises en charge à temps. En étant avertis de l’arrivée d’une crise, les utilisateurs pourraient prendre des médicaments ou informer leur entourage. De quoi alléger le quotidien des malades.

Des chercheurs américains, de l’université de Louisiane, avaient mis au point un dispositif plus ou moins identique en 2019. Mais le nouvel appareil créé par les chercheurs israéliens serait plus pratique, car de plus petite taille.