Etats-Unis: Des parents traitent l’épilepsie de leur fils avec du cannabis, ils en perdent la garde

DROGUE L’adolescent de 15 ans pouvait faire jusqu’à dix crises quotidiennes d’épilepsie et n’a plus ressenti aucun symptôme pendant 71 jours après avoir commencé à fumer de la marijuana…

20 Minutes avec agence

— 

Des parents ont fait fumer du cannabis à leur fils pour soigner son épilepsie.
Des parents ont fait fumer du cannabis à leur fils pour soigner son épilepsie. — David Zalubowski/AP/SIPA

Suzeanna et Matthew Brill, des Américains de Macon (Etats-Unis) sont accusés de « conduite irresponsable » et risquent la prison après avoir fait fumer du cannabis à leur fils David, 15 ans. Le couple entendait soigner les symptômes de l’épilepsie dont souffre l’adolescent, qui faisait jusqu’à dix crises par jour.

Pourtant, pendant 71 jours, le jeune homme n’a manifesté aucun des signes de la maladie, indique CBS, vendredi 1er juin. Une première pour lui, affirment ses parents.

Placé dans un foyer

C’est en évoquant le recours à la drogue face au psychologue de David que Suzeanna Brill aurait attiré l’attention de la justice américaine. Les autorités ont été averties. La police s’est immédiatement présentée au domicile de la famille pour faire subir à l’adolescent un test de dépistage de stupéfiants, qui s’est révélé positif.

Les Brill ont dû mettre fin au traitement alternatif. David a été hospitalisé pendant une semaine puis placé il y a environ un mois dans un foyer pour enfants, où ses crises d’épilepsie ont repris.

Le père a testé le cannabis

L’Etat de Géorgie, où réside la famille, autorise l’utilisation à des fins médicales de l’huile à faible teneur en THC, le principe actif du cannabis. Mais uniquement aux personnes titulaires d’une carte d’autorisation délivrée par les autorités locales.

Or, d’après Suzeanna Brill, « nous n’aurions pu obtenir la carte médicale qu’après six ans passés sur liste d’attente ». Le père de Davis explique de son côté avoir testé lui-même le cannabis acheté illégalement avant de le donner à son beau-fils pour éviter tout danger. Comme l’explique Slate, le couple se bat aujourd’hui pour récupérer la garde de son fils et cherche à récolter de l’argent pour financer sa défense.

>> A lire aussi : Chili: Des mamans cultivent illégalement du cannabis pour soigner leurs enfants

>> A lire aussi : VIDEO. Un joueur fait une crise d'épilepsie en pleine session de réalité virtuelle

>> A lire aussi : Calvados: Le buraliste vend des tisanes au cannabis, les gendarmes saisissent son stock