Apple : Des anciens salariés créent leur propre enceinte… et concurrencent le HomePod

INNOVATION Après une première levée de fonds de 15 millions de dollars, les fondateurs de cette marque baptisée Syng sont à la recherche de nouveaux investisseurs

20 Minutes avec agence

— 

L'enceinte HomePod d'Apple
L'enceinte HomePod d'Apple — CHRISTOPHE SEFRIN/20 MINUTES

Salarié d’Apple pendant vingt-et-un ans, Chrisopher Stringer a décidé de se lancer dans une nouvelle aventure : celle de créer une nouvelle enceinte haut de gamme capable de concurrencer notamment le HomePod de la marque à la pomme, relaye 01.net.

Afin de bâtir cette marque nommée Syng, il s’est entouré d’anciens employés d’Apple mais aussi de grandes entreprises telles que Facebook, Nike, Ring, Nest ou encore Bower & Wilkins. Ils ont déjà réalisé une première levée de fonds de 15 millions de dollars et cherchent maintenant de nouveaux investisseurs.

Près de 1.400 brevets aux Etats-Unis

Avec cette enceinte baptisée Cell, Christopher Stringer assure dans les colonnes du Financial Times que l’utilisateur bénéficiera d’un « rendu immersif » ainsi que d’un nouveau format audio destiné à « créer un son révolutionnaire » et « indiscernable de la réalité ». Cet ancien salarié d’Apple a été crédité sur pas moins de 1.400 brevets aux Etats-Unis, explique 01.net. Ces derniers concernent l’iPhone, l’Apple Watch mais aussi le HomePod avec son système d’égalisation automatique et de spatialisation sonore.

Pour entrer en concurrence avec le HomePod ou encore les enceintes Google et Amazon, la Cell devra se situer dans cette grille tarifaire, à savoir entre 230 et 330 euros. Pour connaître la qualité du son de ce nouveau dispositif, il faudra encore patienter car la sortie de la première enceinte de Syng est prévue pour le quatrième trimestre 2020.