iPadOS : Cinq fonctionnalités très utiles dont vous ignorez peut-être l’existence

IPAD Lancé en septembre 2019, le système d’exploitation destiné aux iPads vise à améliorer l’utilisation de la tablette d'Apple

Florent Erculisse pour 20 Minutes

— 

Les 5 fonctionnalités à maîtriser dans iPadOS
Les 5 fonctionnalités à maîtriser dans iPadOS — Geeko

Il aura fallu attendre près de dix ans pour que la gamme des iPads bénéficie à son tour de son propre OS : iPadOS permet enfin à la tablette de prendre son indépendance dans l’écosystème d’Apple avec ses propres fonctionnalités pensées pour ses grands écrans tactiles.

Étendre l’écran du Mac avec Sidecar

Il s’agissait d’une des fonctionnalités les plus réclamées par les utilisateurs d’Apple. Elle fait enfin son apparition avec le système d’exploitation propre à l’iPad et permet d’utiliser sa tablette comme second écran du MacBook ou iMac. Ainsi, votre tablette devient le second écran dont votre Mac avait besoin, que ce soit en étendant ou en recopiant son bureau.

Les 5 fonctionnalités à maîtriser dans iPadOS
Les 5 fonctionnalités à maîtriser dans iPadOS - Geeko

L’écran tactile de l’iPad devrait principalement se révéler utile pour le graphisme. Avec l’Apple Pencil, plus besoin de tablette graphique, la tablette étant équipée d’un écran à la qualité parfois égale à celui du Mac, voire supérieure selon les modèles.

Afin d’utiliser Sidecar, votre iPad doit logiquement être à jour avec iPadOS 13 et votre Mac bénéficier de MacOS Catalina. Il faut également que vos appareils soient relativement récents. Voici le matériel requis :

  • MacBook Pro à partir de 2016
  • MacBook à partir de 2016
  • MacBook Air à partir de 2018
  • iMac à partir de 2017 ainsi que l’iMac Retina 5K, 27 pouces, fin 2015
  • iMac Pro
  • Mac mini à partir de 2018
  • Mac Pro de 2019

Sidecar est enfin disponible sur tous les iPad Pro et tous les modèles d’iPad sortis après l’iPad de 6e génération en 2018. La connexion entre l’ordinateur et la tablette peut se faire soit de manière câblée, ce qui assure une connexion bien plus fluide, soit via le Wi-Fi.

La mise en place de Sidecar est quant à elle plutôt rapide. Pour ce faire, il suffit, sur votre Mac, de cliquer sur l’icône d’AirPlay dans la barre de menu, en haut. Choisissez ensuite la connexion à l’iPad, et le lien est établi. Une Touch Bar virtuelle apparaît même sur la tablette, que vous possédiez un MacBook Pro ou non.

Un clavier à votre goût

Comme sur iOS, le clavier de l’iPad est personnalisable afin de permettre un meilleur confort d’utilisation. Si le clavier virtuel reste bien présent, quelques options bienvenues sont au programme.

La principale nouveauté réside en l’apparition du clavier flottant. En pinçant de deux doigts le clavier, celui-ci rétrécit et il devient possible de le déplacer où bon vous semble. Réduit à la taille du clavier d’iPhone, il prend ainsi moins de place et laisse plus d’espace de travail à l’utilisateur.

Les 5 fonctionnalités à maîtriser dans iPadOS
Les 5 fonctionnalités à maîtriser dans iPadOS - Geeko

Les claviers déjà présents sur iOS restent pour leur part disponibles. Il est toujours possible de le dissocier, afin d’avoir une partie du clavier à gauche et l’autre partie à droite, et il peut également être détaché. L’utilité de cette option reste toutefois minime tant le gain de place est faible.

Enfin, QuickPath fait également son arrivée sur iPad, en même temps que sur iOS. Ce système d’écriture est tout droit inspiré de ce qui se faisait déjà sur Android depuis bien longtemps. Faire glisser son doigt sur les lettres et le relever pour valider le mot rend l’écriture plus rapide. Activée par défaut, vous n’aurez nullement besoin d’aller dans les réglages pour utiliser la fonction. Cependant, il est possible de la désactiver, en allant dans les réglages de l’appareil, onglet « Général » puis « Clavier » et en décochant l’option « Slide to Type ». Cette démarche est également possible sur iPhone.

De nouveaux gestes

Si les manipulations auparavant présentes sur iPad – mais aussi sur iPhone- sont évidemment toujours d’actualité (rapprocher ou éloigner deux doigts pour zoomer/dézoomer, faire glisser pour changer ou faire défiler,…), iPadOS 13 propose de tous nouveaux gestes auxquels l’utilisateur devra s’habituer. Parmi ceux-ci, on peut sélectionner rapidement un mot, une phrase ou un paragraphe en touchant deux, trois ou quatre fois de suite un texte.

D’autres gestes sont également au menu. Il est ainsi possible d’annuler ou de rétablir la dernière action effectuée en balayant avec trois doigts vers la gauche ou vers la droite. De plus, les raccourcis pour copier, coller ou couper sont maintenant exécutables avec les doigts.

  • Pincer avec trois doigts pour copier.
  • Pincer deux fois avec trois doigts pour couper.
  • Ecarter trois doigts pour coller.

Enfin, il est par exemple possible de sélectionner plusieurs fichiers, messages ou dossiers en touchant chaque élément avec deux doigts ou encore de positionner le curseur d’écriture en touchant longuement la barre Espace puis en faisant glisser le doigt.

La créativité au bout de l’Apple Pencil

L’iPad prenait bien évidemment déjà en charge l’Apple Pencil avant l’arrivée d’iPadOS. Mais le nouveau système d’exploitation est venu resserrer encore plus les liens entre la tablette et son stylet. Le temps de latence est fortement réduit afin de permettre à l’utilisateur de bénéficier d’une fluidité augmentée dans l’exécution de tâches, comme si l’on manipulait un stylo sur une feuille de papier.

Les 5 fonctionnalités à maîtriser dans iPadOS
Les 5 fonctionnalités à maîtriser dans iPadOS - Geeko

Si une application prenant en charge l’Apple Pencil est ouverte lorsque celui-ci est saisi, une palette d’outils de créativité apparaît. Celle-ci peut ainsi être déplacée afin d’organiser l’espace de travail. Enfin, l’Apple Pencil est capable de prendre une capture d’écran en glissant depuis un des coins du bas de l’écran.

Un écran d’accueil remanié

Toujours dans l’optique de réduire un peu plus la frontière entre la tablette tactile et l’ordinateur portable, iPadOS propose un écran d’accueil légèrement différent de ce qui se faisait jusqu’à présent. Les applications s’affichent plus serrées sur la première page des apps, une colonne « Affichage du jour » faisant désormais son apparition sur un tiers de l’écran.

Les 5 fonctionnalités à maîtriser dans iPadOS
Les 5 fonctionnalités à maîtriser dans iPadOS - Geeko

Composée de widgets, cette colonne permet à l’utilisateur d’obtenir un aperçu rapide sur la météo, les rendez-vous du jour ou encore certains albums photos concoctés par l’iPad pour l’utilisateur. Les widgets peuvent être choisis et organisés au bon vouloir de l’utilisateur en fonction des applications installées. Si ce menu est dorénavant intégré à l’iPad, il peut en revanche être constamment affiché ou non. Pour le masquer, il suffit de faire défiler tous ces widgets vers le bas jusqu’à arriver au bouton « Modifier ». Le menu qui s’affichera vous permettra dès lors de sélectionner les modules que vous désirez, mais vous affichera également l’option de laisser ou non l’Affichage du jour épinglé au menu d’accueil.