« Koh-Lanta » : L'enseigne Go Sport réagit sur Twitter après des menaces visant Régis

RESEAUX SOCIAUX L’aventurier, très vivement critiqué pour avoir « trahi » Jessica et causé son élimination du jeu, est la cible d’un déferlement de haine sur les réseaux sociaux

H. B.

— 

Les candidats de «Koh-Lanta: L'île des héros».
Les candidats de «Koh-Lanta: L'île des héros». — Philippe Leroux/ALP/TF1

Mais jusqu’où iront les fans de Koh-Lanta ? Après l’élimination de Jessica ce vendredi dans l’émission de TF1, les internautes se sont à nouveau déchaînés sur les réseaux sociaux contre Régis. L’aventurier, très vivement critiqué pour avoir « trahi » la jeune femme qui a dû se résigner à éteindre son flambeau et à quitter l’aventure, a été victime d’un déferlement de haine et de menaces de mort.

Régis avait déjà été accusé la semaine dernière de ne pas avoir tenu sa parole lors du conseil, conduisant à l’élimination de Teheuira et Charlotte. « Comprenez bien une chose : votre avis je m’en tape complètement. Koh-Lanta, c’est un jeu d’élimination ! », avait-il alors écrit dans un long post publié sur Facebook, face au flot de critiques à son encontre. Mais ce vendredi, les insultes et les menaces ont franchi un nouveau stade, au point que l’enseigne Go Sport où travaillait Régis, a dû réagir publiquement.

Insultes, mauvaises notes, appels au boycott…

Dans le portrait de l’aventurier rediffusé vendredi soir, Régis est présenté comme le directeur d’un magasin de sport. De nombreux internautes ont d’abord cru qu’il s’agissait de l’enseigne Décathlon, au point que la marque a figuré dans la soirée dans les sujets les plus discutés sur Twitter.

Mais d’autres ont rapidement compris en analysant les images qu’il s’agissait d’un magasin Go Sport, et se sont alors déchaînés contre l’enseigne, certains appelant même au boycott des magasins. « On va faire tous les Go Sport de France pour retrouver Régis », « Régis est directeur de magasin Go Sport. Dorénavant, j’irai chez la concurrence » ou encore « Si vous êtes employé de Regis vous connaissez sa parole maintenant. 0 % d’augmentation la famille », ont tweeté certains internautes.

Sur Google, les avis sur l’enseigne Go Sport de Thiais Belle Epine (Val-de-Marne) où était censé travailler Régis, ont même dégringolé. « Magasin à éviter vu la direction », « Gérant exécrable, il m’a promis un remboursement mais n’a pas tenu parole » ou encore « le gérant n’a aucun honneur ni dignité », peut-on ainsi lire dans les avis récemment publiés sur Internet.

« Régis ne fait plus partie de nos équipes »

Face aux menaces et aux insultes, la marque Go Sport a dû réagir sur Twitter ce samedi pour indiquer que Régis ne travaillait plus pour l’enseigne. « Les menaces à l’encontre de notre enseigne, du magasin de Belle Épine, ou encore de Régis lui-même n’ont pas lieu d’être », a également rappelé Go Sport.

Depuis le début de la saison, plusieurs candidats de « Koh-Lanta : L’île des héros » ont reçu des menaces de mort sur les réseaux sociaux. Face à cette situation, ALP, la société de production de l’émission, a décidé de saisir le procureur de la République de Paris. «  ALP va déposer plainte aux côtés des aventuriers afin de sensibiliser le procureur de la République et accélérer la procédure judiciaire afin que tout cela cesse immédiatement et ait des conséquences pour leurs auteurs », avait indiqué il y a quelques jours la société de production à 20 Minutes.