OnePlus : L'entreprise licencie en France, en Allemagne et au Royaume-Uni

LICENCIEMENTS Vingt emplois sont concernés par cette stratégie de restructuration qui prévoirait de renforcer les équipes dans la région nordique et le Benelux

20 Minutes avec agence

— 

OnePlus lève le voile sur ses nouveaux OnePlus 8 et 8 Pro
OnePlus lève le voile sur ses nouveaux OnePlus 8 et 8 Pro — Geeko

OnePlus licencie dans trois pays européens : l’Allemagne, le Royaume-Uni et la France, rapporte le site spécialisé Endgadget, ce lundi. La firme procède « à des changements organisationnels », a-t-elle expliqué via un communiqué publié ce samedi.

Vingt salariés sont concernés par cette réduction d’effectif, qui ne s’applique qu’à l’Europe. La nouvelle stratégie du groupe vise à renforcer ses équipes « dans la région nordique et au Benelux ». L’entreprise recentrerait ses opérations à Helsinki.

Entre suppressions et délocalisation

L’objet de ces licenciements reste cependant vague. D’autant que le communiqué souligne que la stratégie de OnePlus consiste à ouvrir de nouveaux postes ainsi que de délocaliser « une partie du personnel européen existant ». On ne sait pas combien de salariés français sont concernés. Toutefois, le constructeur affirme qu’il va proposer « des plans de licenciement conformément à la réglementation locale ».

La marque chinoise, qui compte 2.000 employés à travers le monde, ne semble pas avoir pris cette décision à la suite de la crise liée l’épidémie de Covid-19, précise Presse-Citron. À l’été 2019, des licenciements avaient été annoncés en Italie et en Espagne. Depuis, OnePlus a fermé ses antennes dans ces deux pays.

Cette vague de licenciement intervient quelques jours après la présentation par le constructeur chinois, malgré le confinement, de son OnePlus 8 / 8 Pro. Un smartphone doté de la nouvelle connectivité 5G et d’un écran de 120 Hz.