Plusieurs VPN et bloqueurs de pubs espionnaient les smartphones des utilisateurs

CYBERSÉCURITÉ Apple a d'ores et déjà supprimé les produits de Sensor Tower de son offre et Google a de son côté fait disparaître certaines applis de l'éditeur

20 Minutes avec agence

— 

Données personnelles (illustration).
Données personnelles (illustration). — geralt / Pixabay

Des VPN et des applications de blocage de publicités proposées par Sensor Tower auraient été utilisés pour recueillir des données d’utilisateurs. Les programmes en question ont été téléchargés plus de 35 millions de fois sous Android ou iOS, révèle BuzzFeed News ce lundi.

L’espionnage s’est fait à l’insu des victimes : les applis ne précisent à aucun moment leur lien avec Sensor Tower, ni le fait qu’elles communiquent les données au spécialiste des analyses numériques. L’opération se fait grâce aux certificats racines que le logiciel demande aux utilisateurs d’installer. L’outil permet à l’éditeur d’accéder à tout ce qui passe par le smartphone des personnes concernées.

Des données anonymisées, selon Sensor Tower

Face à ces révélations, Apple a supprimé l’ensemble des applis de Sensor Tower, rapporte Presse-Citron. De son côté, Google a retiré de son offre certains des programmes, dont « Mobile Data ». Les deux géants de l'high-tech ont indiqué avoir lancé des enquêtes.

Interrogé, Sensor Tower affirme ne collecter que des données analytiques et anonymisées. Aucune information sensible ou permettant d’identifier un utilisateur n’est concernée, selon Randy Nelson, responsable des activités mobiles. « La grande majorité de ces applis sont désormais inactives et quelques autres sont en train de disparaître », a-t-il précisé.