Une intelligence artificielle capable de repérer les erreurs sur Wikipédia et de les corriger

WIKIPEDIA L’IA est capable de corriger les erreurs en imitant le style d’écriture d’un humain

Jennifer Mertens pour 20 Minutes

— 

Une intelligence artificielle corrige les erreurs sur Wikipédia
Une intelligence artificielle corrige les erreurs sur Wikipédia — Geeko

Source de savoir plébiscitée par les étudiants, Wikipédia comporte tout de même de très nombreuses fautes. Des soucis de traduction aux erreurs humaines, en passant par la volonté de propager des fake news, Wikipédia n’est pas toujours fiable, malgré l’investissement des éditeurs bénévoles. Une situation à laquelle les chercheurs du MIT tentent de trouver une solution en ayant recours à une intelligence artificielle. Grâce au machine learning, l’IA développée par les chercheurs du MIT est capable de repérer et de corriger les incohérences factuelles dans les textes publiés sur Wikipédia, le tout de manière automatique.

Et cela n’est pas une mince à faire puisque l’encyclopédie participative contient plus de 52 millions d’articles écrits dans 309 langues. Si les différentes pages sont régulièrement consultées et corrigées par des éditeurs bénévoles, cela ne permet pas de repérer et d’éradiquer l’ensemble des fausses informations. C’est là qu’intervient l’intelligence artificielle.

Vers un savoir automatisé

Les chercheurs ont fourni un nombre important de données à analyser à leurs algorithmes, notamment des paires de phrases ; l’une est une déclaration, l’autre est tirée de Wikipédia. En les comparant, l’IA est capable de répertorier les paires en fonction de leur correspondance. Elles peuvent être « d’accord » quand les informations factuelles concordent, « en désaccord » lorsque les informations se contredisent ou « neutres » dans le cas où il n’y a pas suffisamment d’information pour trancher.

Pour s’assurer qu’une information est correcte ou à jour, l’intelligence artificielle peut accéder au Web et à l’ensemble du savoir qu’il renferme. Elle est capable de corriger les articles qui comprennent des erreurs et d’identifier les articles qui véhiculent de la désinformation. Les chercheurs se sont assurés que les corrections de leur intelligence artificielle imitaient le style d’écriture humain. À terme, ils estiment que les mises à jour de Wikipédia ne nécessiteront plus d’intervention humaine.