Etats-Unis : Des citoyens vont pouvoir voter avec leur smartphone pour une élection locale

DÉMOCRATIE Les spécialistes de la cybersécurité du pays jugent ce mode de scrutin « stupide »

20 Minutes avec agence

— 

Un smartphone (illustration).
Un smartphone (illustration). — Pixabay / niekverlaan

Le vote citoyen par smartphone devient une réalité. Les électeurs américains du district de Seattle et de ses environs, dans l’Etat de Washington, vont pouvoir utiliser leur téléphoner pour voter lors d’une prochaine élection locale, rapporte la NPR relayée par Presse-Citron.

Cette élection est habituellement boudée : on compte en général 1 % de votants parmi les habitants de Seattle et des 30 autres villes du district. Les organisateurs pensent que le vote par smartphone peut changer la donne. C’est « la réforme la plus fondamentalement transformatrice » imaginable en démocratie, indique le PDG de l’organisation qui supervise le projet. « Cela finira par changer la façon dont les politiciens se comporteront une fois élus. »

« Une idée vraiment stupide »

Pour participer au vote, il faut se connecter sur un site dédié grâce à son nom et sa date de naissance. Après avoir voté, on signe sur l’écran tactile, et le « bulletin » est ensuite imprimé pour que soient comparées la signature numérique et celle apposée sur les documents papiers. Les électeurs auront jusqu’au 11 février, jour du scrutin, pour participer au vote.

Cette innovation est loin de faire l’unanimité chez les spécialistes de la sécurité informatique. « Il existe un consensus au sein de la communauté de la cybersécurité selon lequel le vote sur un smartphone est une idée vraiment stupide », indique Duncan Buell, professeur d’informatique à l’Université de Caroline du Sud à NPR. Cette élection fera figure de test pour de nombreux Etats dans le monde.