GPS : Huawei signe un contrat avec TomTom pour remplacer Google Maps sur ses smartphones

SOLUTION Huawei multiplie les initiatives et les partenariats pour aller de l’avant malgré les sanctions commerciales américaines

20 Minutes avec agence

— 

Un GPS (système de navigation assistée) de TomTom.
Un GPS (système de navigation assistée) de TomTom. — DR

Placé sur la liste noire des entreprises interdites d’échanges commerciaux avec les Etats-Unis, Huawei n’a plus accès aux licences et services de Google. Pour remplacer le Play Store, YouTube ou encore Google Maps, le constructeur chinois doit donc trouver des alternatives.

Et concernant la navigation GPS, une solution semble avoir été trouvée pour pallier l’absence de Google Maps. Huawei aurait signé un contrat avec l’entreprise néerlandaise TomTom, rapporte Reuters relayé par Presse-Citron.

Huawei n’a pas encore fait d’annonce

C’est un porte-parole de TomTom qui a assuré qu’un accord avait été trouvé avec Huawei « il y a quelque temps », indique l’agence britannique. Ce contrat devrait éviter au constructeur chinois de proposer des smartphones privés d’application GPS. Pour l’heure, Huawei n’a pas souhaité communiquer sur le sujet. Les détails de l’accord ne sont pas connus non plus.

Cette nouvelle vient confirmer la volonté de Huawei d’aller de l’avant à la suite des sanctions imposées par l’administration Trump. En 2019, la marque avait déjà annoncé vouloir investir 1,5 milliard de dollars pour inviter les développeurs d’applications à participer à la création d’un écosystème indépendant de Google.