Pourquoi les vidéos de « Crip Walk » qui envahissent TikTok font-elles polémique ?

DANSE Des adolescents s’amusent à effectuer le « Crip Walk » sur TikTok, un mouvement qui consiste à faire des Z avec ses pieds. Mais très peu savent d’où vient ce pas de danse, et ce qu’il signifie réellement

H. B.

— 

Illustration de l'application TikTok.
Illustration de l'application TikTok. — Hollandse Hoogte/SIPA

C’est le gros phénomène tendance du moment sur TikTok. Ces dernières semaines, des dizaines de vidéos et de tutos pour apprendre le « Crip Walk » ont été mises en ligne sur le réseau social chinois. Il s’agit d’un mouvement de jambes très particulier qui consiste à faire des Z avec les pieds, que ce sont très vite appropriés les ados sur la plateforme. Les vidéos de « Crip Walk » répertoriées sous les hashtags et  #CripWalk ou #Cwalk ont ainsi généré plus de 130 millions de vues sur TikTok.

La plupart des utilisateurs effectuent ce pas de danse, tout sourire, sur la chanson Fuck It Up, interprétée par la rappeuse Kamaiyah et le rappeur YG. Mais la plupart d’entre eux ne savent pas d’où vient  ce pas de danse, ni ce qu’il signifie réellement.

Un rituel macabre

Bien loin des vidéos enjouées postées sur la plateforme musicale, le « Crip Walk » est en fait un pas de danse créé dans les années 1970 par les membres des Crips, un gang de Los Angeles considéré comme l’un des plus violents des Etats-Unis. C’était un rituel observé par les membres de ce gang après avoir assassiné ou « tabassé » un membre des Bloods, le gang adverse.

Selon le dictionnaire en ligne Urban Dictionary, cette danse « ne peut être effectuée que par les membres des Crips ». « Gardez en tête que les Crips n’aiment pas qu’on fasse leur danse, ils peuvent vous faire du mal », est-il par ailleurs mentionné.

Des vidéos de mises en garde

Plusieurs vidéos d’avertissement ont été publiées ces dernières semaines par des internautes qui expliquent que réaliser ce mouvement de danse n’est pas anodin. « Salut les white kids, je vous aime (…) mais ça m’inquiète de voir que vous réalisez le Crip Walk sans savoir réellement à quoi cela fait référence. Si vous le faisiez devant des vrais Crips, des membres du gang, ils vous tueraient », a prévenu l’un d’eux sur TikTok.

« L’ignorance sur Internet​ a atteint son paroxysme, on a maintenant des ados blancs qui font des vidéos tuto de Crip Walk », a également réagi un utilisateur Twitter. « C’est un gang ! Vous voulez vraiment vous faire tirer dessus à une soirée à Los Angeles parce que vous avez appris cette danse ? »

Ce n’est pas la première que le « Crip Walk » fait polémique. La joueuse de tennis Serena Williams s’était retrouvée au cœur d’un scandale en août 2012 pour avoir esquissé ce jeu de jambes. A la fin d’un match victorieux lors des Jeux olympiques, elle s’était adonnée à une « Crip Walk », une scène à l’époque très vivement critiquée car faisant référence au gang américain très violent des Crips.