Google : Les « cookies » seront supprimés d’ici deux ans du navigateur Chrome

DONNEES PERSONNELLES L’idée serait de sécuriser la navigation des internautes, tout en permettant aux développeurs de continuer à générer des revenus grâce à la publicité

20 Minutes avec agences

— 

Le logo du navigateur Chrome de Google.
Le logo du navigateur Chrome de Google. — M. Lennihan/AP/SIPA

Google se donne deux ans pour éliminer les « cookies », ces petits modules d’identification qui vous suivent sur Internet pour mieux cibler la publicité, de son navigateur. C’est ce qu’a annoncé l’entreprise ce mardi, dans le cadre de son programme « Privacy Sandbox ».

Lancé en août, ce projet a pour but de permettre aux annonceurs de diffuser des messages ciblés tout en évitant aux gens d’être tracés sur Google Chrome. L’objectif est de rendre les « cookies » des sites tiers « obsolètes » d’ici deux ans, indique Justin Schuh, de Chrome Engineering, dans un billet de blog.

Protéger les internautes tout en soutenant les développeurs

Les cookies s’installent automatiquement quand on visite un site Web. Ils servent à identifier un internaute, sauvegarder ses préférences, établir son profil et savoir s’il a vu ou cliqué sur une publicité. Ils sont très critiqués par les militants du respect de la vie privée, mais défendus par les développeurs de services en ligne gratuits, qui survivent grâce aux revenus publicitaires.

« Notre objectif avec cette initiative open source est de rendre le Web plus privé et sécurisé pour les utilisateurs, tout en soutenant les éditeurs », indique Justin Schuh. Bloquer entièrement les cookies n’est pas une solution pour Google, qui craint l’apparition de méthodes de traçage encore plus insidieuses. L’entreprise précise qu’elle « travaille activement » pour offrir de nouveaux mécanismes de remplacement des cookies aux développeurs.