Apple souhaiterait produire des iPhone dont les matériaux seraient 100 % recyclables

IPHONE La firme californienne ambitionne de pouvoir fabriquer de nouveaux produits uniquement sur base de pièces recyclées

Jennifer Mertens pour 20 Minutes

— 

Apple souhaiterait un iPhone 100% recyclable
Apple souhaiterait un iPhone 100% recyclable — Geeko

En 2016, la Pomme avait profité de l’une de ses keynotes pour dévoiler Liam, un robot de recyclage. Celui-ci était capable de désosser entièrement un iPhone en récupérant les composants qui pouvaient encore servir, notamment des métaux précieux. Or, Liam était adapté aux iPhone de l’époque. Aujourd’hui, le design des téléphones de la marque a changé, c’est pourquoi Apple a mis au point un nouveau robot de recyclage, Daisy.

Celui-ci permet, comme Liam, le désossement automatisé des iPhone plus récents. Daisy est capable de démonter totalement un iPhone. Les pièces détachées des feux iPhone sont alors envoyées à des sous-traitants spécialisés dans le traitement et le nettoyage des matériaux recyclés. La Pomme affirme pouvoir ainsi récupérer 14 matériaux. Ces derniers pourront ensuite être réutilisés dans la fabrication de nouveaux iPhone ou d’autres produits Apple.

Le robot est particulièrement productif. Il travaille 7 jours sur 7, 24 heures sur 24. Il est capable de démonter entièrement 200 iPhone par heure, soit 4.800 par jour ou encore 1,6 million de smartphones par an. Malheureusement, la cadence de Daisy n’est rien en comparaison du nombre d’iPhone vendus chaque année. On parle de plusieurs centaines de millions de smartphones.

Juste un début

La firme californienne reste tout de même optimiste et assure qu’il s’agit d’un début. À terme, elle espère utiliser uniquement des composants recyclés à partir d’iPhone ou de smartphones provenant d’autres filières. Elle aimerait également proposer son robot à d’autres firmes, notamment dans le secteur automobile.

De belles promesses de la part d’Apple qui n’effraient pas spécialement les exploitants miniers de lithium. En effet, la demande croissante de ce matériau ne pourra très certainement jamais être satisfaite par le recyclage d’iPhone.