Airbnb : Une IA pourrait analyser les profils pour repérer les locataires dangereux

SÉCURITÉ ?? L’entreprise aurait développé un algorithme évaluant la personnalité et le comportement des locataires éventuels pour éviter des déconvenues aux propriétaires

20 Minutes avec agence

— 

Airbnb. (Illustration)
Airbnb. (Illustration) — XAVIER VILA/SIPA

Airbnb pourrait avoir recours à une intelligence artificielle pour analyser les traits de personnalité de ses utilisateurs. L’objectif : détecter les personnes susceptibles de poser problème aux propriétaires des logements proposés à la location, rapporte le Evening Standard.

Cet algorithme a déjà fait l’objet d’un brevet, déposé en 2019. Le développement de cet outil est la suite logique de l’achat par Airbnb en 2017 de Trooly, selon le journal. Cette start-up spécialisée en vérification de profils a été conçue pour explorer des sites Web et des comptes de personnes sur les réseaux sociaux. Airbnb n’a pas précisé si le programme était déjà en service.

Rechercher des signes de névrose ou de psychopathie

Selon le brevet, cette IA peut chercher des informations sur le locataire potentiel afin d’évaluer sa « fiabilité et [sa] compatibilité » avec le propriétaire, mais aussi son « schéma de comportement et [son] caractère ». La « moralité », d’éventuels signes de « névroses, d’implication dans des crimes » ou de « narcissisme, machiavélisme ou de psychopathie » sont repérés.

Pour cela, l’algorithme passe en revue les photos, les vidéos, les mots-clés ou le type de vocabulaire des personnes étudiées. Le procédé d’inspection de « l’empreinte numérique personnelle » inquiète certains experts. « Nous nous dirigeons à grands pas vers une dépendance à l’IA pour des décisions face auxquelles les humains feraient normalement appel à leur bon sens », alerte Alan Woodward, expert en cybersécurité.