Espagne : Attention à cette vidéo, qui ne met pas en scène une action de féministes dénudées

FAKE OFF Une vidéo de femmes courant dénudées dans une rue espagnole est détournée pour faire croire à une action de militantes féministes

M.Co.

— 

Ces femmes participaient à une installation de l'artiste Spencer Tunick.
Ces femmes participaient à une installation de l'artiste Spencer Tunick. — Capture d'écran Twitter et montage 20 Minutes
  • Des féministes ont-elles couru dénudées en Espagne ? C’est que laissent penser plusieurs internautes sur Twitter.
  • Ces femmes participaient en réalité à une installation de l’artiste américain Spencer Tunick.
  • La performance s’est déroulée le 30 mars 2019, à Valence, en Espagne.

Une action des féministes en Espagne ? C’est faux, mais c’est comme cela qu’est présentée une vidéo montrant un groupe de femmes dénudées passant dans une rue.

« En Espagne, les féministes se baladent à poil dans les rues pour défendre leurs droits, a écrit un internaute anonyme sur Twitter le 1er janvier. Pauvre monde. Franchement, je préfère 1.000 fois Simone Veil ou Elisabeth Badinter qui avaient la grande classe, même si on peut être en désaccord avec leurs idées. »

Ces femmes participaient à une installation de l'artiste Spencer Tunick.
Ces femmes participaient à une installation de l'artiste Spencer Tunick. - Capture d'écran Twitter

Son tweet a été partagé plus de 225 fois en moins de 24 heures et a suscité l’incompréhension sur le réseau social. L’internaute s’appuie sur un tweet viral en espagnol, posté le 31 décembre, sans indications de contexte.

FAKE OFF

Ces femmes participaient à une performance de Spencer Tunick. Au total, 1.300 personnes se sont dénudées devant l’objectif de l’artiste américain le 30 mars 2019. Les volontaires étaient réunis en Espagne, à Valence. La maison visible dans la vidéo se trouve à proximité de la place où ils se sont retrouvés pour prendre la pose, comme on le voit dans Google Maps. L’artiste a posté trois jours après la performance une vidéo où on voit ces femmes marcher dans la rue.

Si seules des femmes dénudées sont visibles dans la vidéo détournée sur Twitter, des hommes ont également participé à la performance, qui était réalisée dans le cadre d’un festival, comme le rappelait en avril le site espagnol de fact-checking Maldita.

L’artiste américain s’est spécialisé dans ces installations, où il demande à des volontaires de poser nus. En 2005 et en 2010, il avait proposé l’expérience à Lyon et Aurillac.

Vous souhaitez que l’équipe de la rubrique Fake off vérifie une info, une photo ou une vidéo ? Remplissez le formulaire ci-dessous ou écrivez-nous sur Twitter :  https://twitter.com/20minFakeOff

 

20 Minutes est partenaire de Facebook pour lutter contre les  fausses nouvelles. Grâce à ce dispositif, les utilisateurs du réseau social peuvent signaler une information qui leur paraît fausse.