YouTube: La vidéo de Mcfly et Carlito avec Eric et Ramzy, qui (comme d'habitude) cassent tout, divise les internautes

VIDEO L’attitude d'Eric et Ramzy n’a pas fait l’unanimité, jugée irrespectueuse par certains et géniale par d’autres

M.F

— 

Eric et Ramzy ont mis un sacré foutoir dans le studio d'enrégistrement des Youtubeurs Mcfly et Carlito
Eric et Ramzy ont mis un sacré foutoir dans le studio d'enrégistrement des Youtubeurs Mcfly et Carlito — SIPA
  • Le duo d’humoristes Eric et Ramzy ont ravagé une bonne partie du studio d’enregistrement des youtubeurs McFly et Carlito pendant le tournage de leur dernière vidéo.
  • Certains internautes se sont dits choqués par cette attitude « irrespectueuse »
  • Les autres défendent un humour made in Eric et Ramzy, prévisible et drôle.

« On casse que quand on aime ». Pour terminer l’année 2019, les youtubeurs Mcfly & Carlito, suivis par plus de 5,2 millions d’abonnés, ont réalisé un de leur rêve : tourner une vidéo avec leurs idoles Eric et Ramzy. Les deux humoristes sont venus dans leur studio afin de réaliser un « concours d’anecdotes », l’un des jeux phares de Mcfly et Carlito, qui consiste à deviner si l’histoire racontée par l’adversaire est vraie ou fausse. Une activité bon enfant qui, avec la touche des héros de La tour Montparnasse infernale, a viré au grand n’importe quoi.

Eric et Ramzy annoncent la couleur moins d’une minute après le début de la séquence en démolissant « sans faire exprès » le vaisseau Destroyer de Dark Vador en Lego, qui trônait fièrement dans le studio. Un jouet actuellement affiché en promotion à 700 euros sur le site officiel. A partir de ce moment, les deux copains sont inarrêtables. Ils manquent de déchirer le diplôme du bac de leurs hôtes, font tomber les micros, cassent une lampe et renversent une grande armoire remplie de bibelots.

« Ils sont vraiment détestables »

« On casse que quand on aime », lance Ramzy dans la vidéo. Une excuse qui ne fait pas rire tout le monde. Sur Twitter, où le hashtag #Ramzy a rapidement fait partie des tendances de la journée, certains internautes se sont offusqués de l’attitude du duo.

« Je ne veux pas être rabat-joie, mais je suis le seul à avoir trouvé Eric et Ramzy assez irrespectueux (vis-à-vis du matériel) dans la dernière vidéo de McFly et Carlito ? », interroge un internaute, tandis qu’une autre ajoute : « Eric et Ramzy, ils sont vraiment détestables dans la vidéo de McFly et Carlito. Ils sont invités par deux gars qui sont hyperfan d’eux et ils cassent tout par simple plaisir ». Sur le forum jeuvidéo.com, un topic « Eric et Ramzy c’est plus ce que c’était » est lancé en réaction à la séquence.

« Ils ont toujours été comme ça »

Mais face à eux, les défenseurs des humoristes haussent le ton. « Ils ont toujours été comme ça, à foutre le bordel, Ramzy s’est même cassé une dent en direct. Mais vu que vous êtes nés en 2000 vous ne le savez pas ça », rétorque un internaute. En effet, s’ils sont toujours présents au cinéma et à la télévision, les années de gloire du duo commencent à dater.

Révélés sur scène ainsi que par Canal+ et M6 à la fin des années 1990, ils font un carton avec la série H de 1998 à 2002 et entrent au palmarès des comédies françaises cultes en 2001 avec La tour Montparnasse infernale. « En même temps si t’invites Eric et Ramzy faut s’attendre à ça, comme si t’invites Michael Youn c’est prévisible qu’il se foute à poil et se mette à crier », tweete une autre personne.

537.000 de vues et 106.000 likes

La vidéo déjà visionnée plus de 537.000 fois ce dimanche à 16 h, comptait 106.000 mentions « j’aime », contre 2.400 « je n’aime pas ». Preuve que cette destruction en règle et sans limite a majoritairement fait rire.

Quant à Mcfly et Carlito, malgré un air légèrement désemparé après la destruction du vaisseau Destroyer, ils font bonne figure et semblent également bien s’amuser. D’autant qu’eux aussi, comme ils le font remarquer pendant le tournage, ont déjà pas mal de fois casser volontairement du matériel pendant les tournages. « C’est fou de casser des trucs quand on est excité. Je vous comprends parfaitement de casser des choses », admet Carlito. Une destruction de bonne guerre ?