VIDEO. Djingo: Pourquoi l'assistant d'Orange fricote-t-il avec l'assistante d'Amazon?

INTELLIGENCE ARTIFICIELLE Orange vient de lancer son assistant personnel Djingo et sa particularité est qu’il arrive avec une copine… nommée Alexa

Christophe Séfrin

— 

Orange lance son assistant Djingo, intégré dans une enceinte vendue à partir de 99 euros.
Orange lance son assistant Djingo, intégré dans une enceinte vendue à partir de 99 euros. — CHRISTOPHE SEFRIN/20 MINUTES
  • Après trois ans de développement, Orange vient de lancer son assistant personnel nommé Djingo.
  • Dédié aux services d’Orange, disponible à travers les télécommandes du dernier décodeur TV de l’opérateur, Djingo est aussi embarqué sur une enceinte vendue à partir de 99 euros.
  • Pour que les services de Djingo soient complets, cette enceinte intègre également l’assistante Alexa d’Amazon, ce qui risque de créer quelques confusions à l’usage...

Il s’est fait attendre avant de se faire entendre. Annoncé en avril 2017, confirmé en décembre 2018, programmé au printemps 2019, Djingo, l’assistant d’Orange, sort enfin du bois. On n’y croyait plus. « OK Djingo » !

L’assistant est intégré à une petite enceinte vendue 149 euros (99 euros pour les clients « Up » de l’opérateur) mais également, grâce à une récente mise à jour, embarqué dans 1,5 million de télécommandes des derniers décodeurs TV d’Orange.

Si l'on est abonné à la TV d'Orange, Djingo permet désormais de zapper, rechercher un contenu, etc.
Si l'on est abonné à la TV d'Orange, Djingo permet désormais de zapper, rechercher un contenu, etc. - CHRISTOPHE SEFRIN/20 MINUTES

Djingo a pour vocation de devenir « le cœur de la relation client en donnant accès à nos différents services », explique Marie-Noëlle Jégo-Laveissière, directrice générale adjointe d’Orange en charge de l’innovation. Entendez que son but n’est pas de concurrencer Google Assistant, Alexa d’Amazon ou Siri d’Apple… Mais alors, à quoi sert Djingo ?

Réservé aux services de l’opérateur

Comme son nom ne le laisse pas supposer, Djingo possède une voix féminine. Assez suave d’ailleurs. Développé conjointement avec Deutsche Telecom, le nouvel assistant est là pour assurer la continuité des services Orange : envoyer un SMS, trouver un film parmi ceux proposés par la TV d’Orange, piloter la maison connectée d’Orange, lancer de la musique sur Orange Radio ou Deezer (dont Orange est actionnaire).

La touche Micro sur les télécommandes des derniers décodeurs TV d'Orange sert désormais à convoquer Djingo.
La touche Micro sur les télécommandes des derniers décodeurs TV d'Orange sert désormais à convoquer Djingo. - CHRISTOPHE SEFRIN/20 MINUTES

Quelques partenariats avec France Info et Météo France lui permettent d’offrir accès à des informations. Et Djingo intègre une « killer app » : le passage et la prise d’appels téléphoniques en mains libres, ce que ne proposent pas les autres assistants. Last but not least : on peut demander à Djingo sa blague du jour « parce que beaucoup de personnes aiment ce genre d’interaction », souligne Orange.

Alexa à la rescousse

« Nous n’ajouterons pas des milliers et des milliers de skills (les mini-programmes intégrés aux assistants) pour personnaliser Djingo, explique Marie-Noëlle Jégo-Laveissière, les fonctions de l’assistant devant se concentrer sur l’univers d’Orange. Frustration en vue ? Non, car pour aller plus loin, Orange a choisi d’associer Alexa, l’assistante d’Amazon, à Djingo. Ainsi, la petite enceinte intelligente commercialisée par l’opérateur intègre-t-elle non pas un assistant, mais deux (la télécommande de la box TV, d’Orange elle ne propose que les services de Djingo).

Qui convoquer en cas de besoin ?

Du coup, on peut se demander si l’utilisateur de l’enceinte ne sera pas un peu troublé et perplexe au moment d’interroger soit Djingo, soit Alexa, selon la nature de ses requêtes. Orange assure que les milliers de testeurs de Djingo n’ont pas « remonté » de difficulté particulière quant à leur usage du speaker aux deux assistants. Si l’on a bien compris que Djingo est réservé aux services d’Orange, les interactions risquent peut-être de se corser lorsqu’il s’agira de piloter sa maison connectée.

Comme sur tous les assistants, un micro permet de couper les oreilles de Djingo.
Comme sur tous les assistants, un micro permet de couper les oreilles de Djingo. - CHRISTOPHE SEFRIN/20 MINUTES

Car dans ce domaine, Djingo est seulement compatible avec les produits connectés qu’Orange commercialise. De son côté, Alexa reste agnostique. Si vous possédez un thermostat de la marque Netatmo (référencé dans l’offre Maison Connectée d’Orange), vous pourrez demander « OK Djingo, monte la température à 20°C ». S’il s’agit d’un thermostat Nest, c’est à Alexa qu’il faudra demander d’augmenter la température. Ubuesque… ou presque.

Reste que la force d’Orange sera de pouvoir proposer Djingo directement à ses clients dans ses boutiques (et sur orange.fr). Imbattable en termes de marketing. En attendant, on rêve de demander à Djingo de demander à Alexa de faire quelque chose. Ou le contraire.