VIDEO. Liz de Noerden: La bouteille intelligente n’est pas qu'une simple gourde

HIGH TECH A l’heure où l’on se doit d’éviter de plus en plus l’emploi de bouteilles en plastique à usage unique, la bouteille Liz de Noerden ne fait pas seulement office de gourde durable, mais possède sa propre intelligence

Christophe Séfrin

— 

Le bouchon de la bouteille Liz peut en stériliser le contenu.
Le bouchon de la bouteille Liz peut en stériliser le contenu. — NOERDEN
  • Pour lutter contre le plastique, de plus en plus de personnes adoptent, à raison, gourdes et bouteilles durables.
  • Avec sa bouteille en acier inoxydable Liz, la start-up française Noerden va plus loin et propose un contenant pouvant stériliser les liquides, nous en indiquer la température et nous inviter à nous hydrater quand nécessaire.
  • Vendue à partir de 59 euros, c’est un objet cher mais dont l’usage se montre agréable et rassurant.

Le plastique, ce n’est plus fantastique. A une époque où il est impératif de réduire nos déchets, comme les bouteilles plastiques à usage unique, les gourdes et autres bouteilles que l’on réemploie pour se déshydrater au quotidien font du sens. Souvent en inox, voire isothermes pour conserver les liquides à bonne température, elles sont durables. Voire intelligentes.

C’est le cas de Liz. Développée par la start-up française Noerden, Liz sera lancée courant novembre, mais 20 Minutes a déjà pu boire à son goulot.

Un bouchon pour « allumer » la boutanche…

Design minimaliste et fonctionnalités nombreuses caractérisent les produits Noerden, une jeune pousse qui s’est déjà distinguée par ses montres de la gamme « Life » et pèse-personnes connectés. Il coulait de source que Liz leur embraye le pas. Soit une bouteille isotherme en acier inoxydable assez agréable à avoir en main. Son revêtement texturé lui assure une bonne préhension.

La bouteille Liz maintient les liquides froids durant 24 heures et les liquides chauds durant 12 heures.
La bouteille Liz maintient les liquides froids durant 24 heures et les liquides chauds durant 12 heures. - NOERDEN

Proposée en deux contenances (350 ml et 480 ml), Liz possède surtout un cerveau. Celui-ci est dissimulé dans son bouchon. Incorporant une batterie rechargeable, ce bouchon a besoin être allumé pour que Liz fonctionne. Oui, avec Liz, vous allez « allumer » une bouteille ! Tout peut arriver… Un appui long sur le sommet tactile du bouchon met ainsi en route la boutanche. Celle-ci manifeste son réveil avec un système LED clignotant blanc sous la surface du bouchon. Liz va dès lors proposer plusieurs services.

99,9 % des virus éliminés

D’abord, son système de stérilisation UV-C intégré. C’est sans doute là sa principale force. Un double appui sur le sommet du bouchon lance l’opération qui s’effectue à l’aide d’une ampoule LED bleue située sous le bouchon.

La bouteille Liz effectue des rappels d'hydratation.
La bouteille Liz effectue des rappels d'hydratation. - NOERDEN

Le bouchon clignote en blanc tant qu’elle n’est pas terminée. Selon notre constat, cette stérilisation prend 2 à 3 minutes quand la bouteille est pleine. Noerden assure que le procédé élimine 99,9 % des virus nocifs et des bactéries responsables des odeurs. Pratique au quotidien, mais également rassurant au moment d’hydrater un bébé, par exemple. Ou en randonnée.

12 heures au chaud

Autre fonction : le contrôle de la température du liquide. On la vérifie d’un simple appui sur le bouchon. S’il s’allume en bleu, la boisson est froide. Elle est tiède s’il s’allume en jaune et chaude lorsque le bouchon est rouge. Avouons que cette fonction est moyennement pratique. La bouteille étant isotherme, on sait que l’on n’a pas trop à se soucier de ces questions de température. Noerden avance d’ailleurs le fait que Liz maintient les liquides chauds durant 12 heures et les liquides froids durant 24 heures.

Le bouchon de Liz propose différentes fonctionnalités.
Le bouchon de Liz propose différentes fonctionnalités. - NOERDEN

Plus intéressant : toutes les deux heures, le bouchon de Liz clignote quelques secondes en violet pour rappeler à son utilisateur qu’il est temps qu’il s’hydrate. Cette fonction nous semble pertinente pour une personne âgée par exemple, même il faut être présent devant sa bouteille lorsqu’elle clignote pour ne pas manquer ce rappel, ce qui n’est pas gagné. Sans doute un système associant un bip sonore serait-il plus infaillible. Ou alors faudrait-il que le bouchon ne s’arrête pas de clignoter tant qu’il n’a pas été dévissé (au risque d’entamer l’autonomie de sa batterie). Selon nos informations, les développeurs de Liz ont pris en compte cette remarque pour d’éventuels futurs développements.

Et glou, et glou, et glou…

Testée durant une semaine avec de l’eau de différents robinets, Liz s’est avérée d’un usage agréable. L’eau est bonne, sans la moindre odeur. Et notre thé a été maintenu à bonne température de 8h du matin à 16h environ. Le bouchon de la bouteille en plastique sans Bisphénol (BPA) rassure. A raison d’une stérilisation par jour, son autonomie peut atteindre jusqu’à six mois.

Dans notre sac à dos, la petite Liz et ses 262 g (840 g pleine) s’est faite assez discrète. Et la bouteille supporte le lave-vaisselle. Certes, on se perd un peu au début dans son système de codes couleurs mais on finit par le mémoriser sans difficulté. Vendue 59 euros (350 ml) et 69 euros (480 ml), Liz sera disponible dans quelques jours sur le site de son fabricant et sur Amazon. Mais elle reste chère. Sur Amazon justement, on trouve déjà des produits concurrents comme la bouteille PowerLead vendue 34,99 euros (500 ml). Mais si elle affiche la température du liquide contenu sur son bouchon, elle ne le stérilise pas.