Testés et approuvés, cinq objets connectés pour mitonner des repas de fêtes aux petits oignons

FOOD Les objets connectés s’invitent aux fourneaux. Face aux gros équipements, de petits appareils offrent une aide sérieuse et originale pour quelques dizaines d'euros…

Christophe Séfrin

— 

La fin du cauchemar en cuisine avec les objets connectés?
La fin du cauchemar en cuisine avec les objets connectés? — MASTRAD
  • Utiles mais aussi parfois futiles, les objets connectés sont de plus en plus présents dans nos cuisines.
  • Face aux réfrigérateurs, fours et autres cocottes 2.0, des petits équipement branchés sur des applications simplifient la vie du cuisinier.
  • 20 Minutes a repéré, testé et approuvé ceux qui vous seront le plus utiles.

Préparation, cuisson, dégustation… les objets connectés s’invitent aujourd’hui à chaque étape du repas. 20 Minutes a débusqué, déballé, testé et approuvé cinq petits équipements (à moins de 150 euros) pour vous aider à réussir vos repas de fêtes.

A l’heure de se mettre aux fourneaux : le jardin Modulo, de Prêt à pousser

Des aromates et des mini-légumes frais au quotidien et toute l’année : c’est le principe des petits jardins d’intérieur connectés Prêt à Pousser. Le système repose sur des capsules de graines que l’on fait flotter dans une réserve d’eau, que l’on regarde germer sous leur rampe de LED qui recrée la lumière du soleil, que l’on observe pousser, avant de consommer. Miam ?

La jardin Modulo peut être posé ou accroché.
La jardin Modulo peut être posé ou accroché. - PRET A POUSSER

 

Les graines sont bio et d’origine française, et les capsules biodégradables. Une application permet de tout connaître de leur culture. Après Lilo et ses trois compartiments, Prêt à pousser développe son concept avec Modulo. Comme son nom l’indique, ce jardin est modulable. Un premier module (46 x 47,5 x 15,5 cm) peut en accueillir plusieurs autres à poser, accrocher au mur… Comptez trois à quatre semaines pour les premières récoltes. 149,95 euros.

Approuvée : L’idée de ce jardin est pratique, ludique, et permet de profiter d’aromates, comme le basilic, même en plein hiver. L’application mériterait d’être revissée pour mieux suivre ses plantations, gérer l’éclairage… Une occasion, aussi, de montrer aux enfants que le végétal ne pousse pas dans des emballages en plastique.

A l’heure de déboucher une bouteille : le scanner à vin MyOeno Scan

Savoir quel est le moment le plus propice pour déguster une bouteille de vin, connaître son type de vin préféré, gérer sa cave, découvrir des producteurs… le scanner à vin MyOeno est un bel outil pour les amateurs pas forcément éclairés.

Grâce à Charles, votre sommelier virtuel, son application guide l’utilisateur pas à pas. Elle lui permet de constituer bouteille après bouteille son profil de consommateur, d’obtenir des recommandations sur les plats et mets à déguster avec tel ou tel nectar, mais aussi de profiter de suggestions de vins qui lui ressemblent. 69 euros.

Approuvé : Très simple d’usage, amusant avec son sommelier façon chatbot, ce petit scanner est intéressant sur la durée. Si on l’utilise avec chaque bouteille débouchée, on finit par parfaitement identifier ses goûts. Les conseils d’achat sont pertinents. Dommage que MyOeno ne fonctionne qu’avec le vin rouge.

A l’heure de faire cuire sa dinde : la sonde meat°it de mastrad

Résistant à des températures allant de -30° à +300°, cette sonde connectée accompagne viandes et poissons dans un fait-tout, une poêle et même un four.

Une cuisson parfaite avec la sonde meat°it.
Une cuisson parfaite avec la sonde meat°it. - MASTRAD

 

Introduite dans la chair du met à cuire, connectée en Bluetooth à une application, elle permet de suivre la cuisson, de contrôler si sa vitesse est lente, optimale, rapide ou en « zone de danger », et même d’être alerté au moment propice pour l’arrêter. De bleu à bien cuit selon les plats, plus aucun risque de se tromper. 89 euros.

Approuvée : A aimanter sur son frigo, cette sonde que nous avons testée avec un rôti a parfaitement tenu ses promesses. Offrant des conseils d’utilisation appréciables, son application mériterait d’être agrémentée de quelques idées de recettes auxquelles la sonde s’adapterait ensuite pour une cuisson parfaitement adaptée.

A l’heure d’enfourner le gâteau : les assistants Google Home Mini ou Amazon Echo Dot

« OK Google : mets un minuteur sur 25 minutes ». « Alexa, mets un minuteur sur 25 minutes ». Si l’on peut trouver aux assistants vocaux mille et une vertus, il est un terrain sur lequel ils se distinguent : la cuisine.

La Google Home Mini: discrète mais avec un gros QI.
La Google Home Mini: discrète mais avec un gros QI. - GOOGLE

 

Désormais à bord de nombreuses enceintes, Google Assistant et Alexa permettent donc de ne jamais « oublier » son dessert dans le four lorsque l’on est encore à table avec ses invités ! A partir de 24 euros.

Approuvés : Jouer les minuteurs, les assistants personnels savent faire. On n’hésitera pas à leur en demander plus, comme des suggestions d’idées gourmandes, des recettes de cocktail, ou, tout simplement de lancer la radio, une playlist, pendant que l’on est en cuisine…

A l’heure du café ou du thé : le mug Ember Ceramic

Le mug connecté Ember Ceramic est un appareil à la technologie est assez poussée. Se rechargeant sur une base (une soucoupe, pardon !) alimentée sur secteur, notre mug de couleur noire ou blanche intègre une batterie, un système de chauffage dissimulé dans sa base, un système de contrôle de température et une liaison Bluetooth.

Ce mug maintient au chaud et à la juste température thés et cafés.
Ce mug maintient au chaud et à la juste température thés et cafés. - EMBER

 

Ce bel attelage se gouverne depuis une application. Celle-ci prend le contrôle du mug à distance, détermine si le mug est vide ou plein, mais surtout maintient la température d’une boisson au niveau désiré (entre 50° et 62,5°) durant 2 heures environ. L’application suggère aussi des températures idéales selon la nature de la boisson, tous les breuvages pouvant ainsi se consommer de façon optimale. 99,95 euros.

Approuvé : Nous avons été impressionnés par la qualité de fabrication du mug qui donne satisfaction sur toute la ligne. Grâce à lui, il est non seulement possible de siroter sa boisson en prenant son temps, sans qu’elle refroidisse, mais aussi de sélectionner la température parfaite d’infusion de son thé.