Les caméras Google Clips tirent déjà leur révérence

ECHEC Google a retiré ses caméras Clips de sa boutique en ligne dans la plus grande discrétion

Jennifer Mertens POUR 20 MINUTES

— 

Les caméras Google Clips tirent déjà leur révérence
Les caméras Google Clips tirent déjà leur révérence — Geeko

La firme de Mountain View semble faire un grand nettoyage dans ses produits. Après avoir tiré un trait sur son casque VR Daydream, c’est désormais aux Google Clips de tirer leur révérence. Ces minicaméras intelligentes n’auront pas fait long feu puisque leur commercialisation date seulement de février 2018.

Il faut dire que le concept de cet appareil était assez particulier. Dotés d’une intelligence artificielle, les Google Clips enregistraient les moments dont elles étaient témoins et qui leur paraissaient les plus intéressants. Le système entier reposait sur la reconnaissance des visages et d’algorithmes pour le déclenchement de l’enregistrement.

Ce petit appareil était automne, il n’avait pas besoin d’être connecté à Internet pour fonctionner et gérait toutes ses fonctionnalités en local. Les utilisateurs pouvaient récupérer les vidéos – sans son – via leur smartphone. Ils pouvaient ainsi les partager avec autrui.

Un échec commercial

Séduisant sur le papier, le concept était toutefois très limité et a surtout été très secoué par les scandales liés à la vie privée qui ont touché Facebook et Google ces derniers mois.

De nombreux médias spécialisés ont également fortement critiqué la qualité des vidéos, médiocre en comparaison des caméras d’autres constructeurs, et surtout l’absence d’audio, absolument incompréhensible au tarif de l’accessoire, qui était vendu 249 dollars en magasin.