Une intelligence artificielle de Google pourrait permettre de traduire la langue des signes

INNOVATION Pour la première fois, un logiciel permettant de traduire la langue des signes en temps réel a été intégré à un simple smartphone

20 Minutes avec agence

— 

Des chercheurs de Google ont conçu un système capable d'interpréter les mouvements de la main (illustration).
Des chercheurs de Google ont conçu un système capable d'interpréter les mouvements de la main (illustration). — rawpixel

L’intelligence artificielle pourrait bientôt nous aider à traduire la langue des signes. Les équipes de recherche de Google ont conçu un système de suivi des doigts, capable d’interpréter les mouvements des mains en temps réel à partir d’une simple caméra de smartphone, rapporte le site Presse-Citron, ce mercredi.

Cette fonctionnalité était déjà disponible sur de puissants ordinateurs. En revanche, c’est la première fois qu’elle est intégrée à un simple smartphone.

Une base de données de plus de 30.000 images

Pour développer cette technologie innovante, Google a fait appel à une base de données de plus de 30.000 clichés de mains, placées dans différentes positions et sous des éclairages variés. Les développeurs ont sélectionné 21 points de référence de la main. Le logiciel s’appuie sur ces points pour analyser le signe montré à la caméra. Il le compare ensuite aux autres signes de sa base de données pour interpréter le langage.

Sur le blog de la firme, les chercheurs Bazarevsky et Zhang précisent qu’il est difficile de maîtriser le suivi précis des mouvements des mains et des doigts, notamment en raison des variations dans la vitesse et l’agilité des gestes d’un individu à l’autre.

De nouvelles recherches pour intégrer les expressions faciales

Comme le rappelle Techcrunch, la langue des signes ne s’exprime pas seulement avec les mains, mais également avec les expressions du visage. Sur ce point, le logiciel de Google est encore incompétent. Sur son blog, l’équipe de recherche reconnaît d’ailleurs que l’algorithme ne représente encore qu’une « base à la compréhension de la langue des signes ».

Aussi, les développeurs de Google tentent aujourd’hui de compléter le programme de manière à lui permettre d’analyser les expressions du visage. Des travaux qui sont clairement d’utilité publique, alors que plusieurs millions de personnes à travers le monde utilisent la langue des signes comme unique moyen d’expression.