DeepMind: L'IA de Google peut détecter 48 heures en amont une insuffisance rénale aiguë

INTELLIGENCE ARTIFICIELLE DeepMind a mis au point une intelligence artificielle qui, combinée à une appliction de santé, permet de détecter les insuffisances rénales 48 h à l'avance 

20 Minutes avec agence

— 

Intelligence artificielle (illustration).
Intelligence artificielle (illustration). — Pixabay / geralt

La filiale de Google DeepMind a mis au point un programme d’ intelligence artificielle (IA) capable de détecter l’apparition d’une lésion rénale aiguë 48 heures en amont. Les résultats de ces recherches menées au Royaume-Uni et aux Etats-Unis sont très prometteurs car le programme a fonctionné sur neuf patients sur dix, explique Siècle Digital.

« C’est la plus importante avancée de notre équipe dans le domaine de la recherche sur les soins de santé à ce jour. Elle démontre la capacité non seulement de repérer plus efficacement la détérioration, mais également de la prévoir avant qu’elle ne se produise », s’est félicité DeepMind dans un communiqué publié ce mercredi.

Une IA combinée à une application

Combinée à l’IA de DeepMind, l’application Streams, élaborée par Google pour les professionnels de santé, a permis d’assurer une meilleure prise en charge des malades. En effet, les patients atteints de lésions aiguës ont pu être pris en charge dans le quart d’heure contre plusieurs heures sans l’application. Cette association a permis aux médecins d’affiner les diagnostics en réduisant le taux d’erreurs de 12,4 % à seulement 3,3 %.

La société DeepMind ne compte pas en rester là, rappelle Presse-Citron. Les chercheurs souhaitent également développer un algorithme maison pour détecter en amont les problèmes de cécité et les cancers du sein.