Apple: Vos conversations Siri ne seront plus écoutées par des employés (pour le moment)

VIE PRIVEE Le géant américain suspend son programme polémique en attendant la fin d’une enquête interne

20 Minutes avec agence

— 

Les conversations Siri
Les conversations Siri — Flickr / iphonedigital

Apple a annoncé ce vendredi suspendre dans le monde entier le programme d'amélioration de son assistant vocal Siri. Il reposait notamment sur l'écoute d'échantillons de conversations. La révélation de cette pratique par The Guardian le 26 juillet dernier avait créé la polémique et relancé le débat sur la protection de la vie privée des utilisateurs de ces outils. La marque à la pomme n'abandonne cependant pas définitivement le procédé, indique TechCrunch.

L'utilisateur pourrait avoir le choix à l'avenir

« Nous suspendons l'évaluation de Siri à l'international pendant la durée des investigations complètes que nous menons », a fait savoir La firme de Cupertino dans un communiqué relayé par le site internet spécialisé dans la Tech.

Apple assure être « déterminé à proposer une bonne expérience avec Siri ». « La future mise à jour de notre programme donnera la possibilité aux utilisateurs de choisir de participer ou non à l'évaluation », précise Apple.

Et Amazon ?

Un lanceur d'alerte avait informé The Guardian que des sociétés sous-traitantes d'Apple analysaient certains enregistrements de Siri. Leurs employés avaient ainsi accès à des échanges très personnels, voire intimes. Selon cette source, ces salariés avaient même accès aux coordonnées et à la localisation des personnes dont ils écoutaient les échanges.

Google aussi aurait suspendu temporairement en Europe son programme d'analyse des conversations enregistrées par son assistant, rappelle GNT. Amazon,  lui aussi mis en cause pour des méthodes similaires concernant Alexa, n'a par contre annoncé aucune mesure pour l'instant.