Voiture autonome: L'Union européenne donne son feu vert à la 5G

TECHNOLOGIE Dans le choix d’un standard européen pour les véhicules connectés, le Wifi vient de perdre une bataille au profit de la 5G

20 Minutes avec agence

— 

Illustration sur la 5G.
Illustration sur la 5G. — Arne Dedert / dpa / AFP

L’Union européenne a donné son feu vert à l’installation de la 5G dans les voitures connectées et autonomes, rapporte Reuters. La norme Wifi, qui avait la préférence des parlementaires européens, a finalement été rejetée par les représentants des Etats membres réunis jeudi à Bruxelles.

C’est un revers pour le parlement européen, comme pour de nombreux constructeurs automobiles, parmi lesquels Volkswagen, Toyota, Volvo ou Renault. Tous soutenaient en effet le Wifi contre la 5G. L’argument principal était celui du prix, la technologie Wifi étant moins chère à mettre en œuvre que la 5G.

La 5G jugée plus performante

D’autre part, les pro-Wifi avançaient que la technologie était déjà disponible, et qu’elle pouvait donc être déployée plus rapidement que sa concurrente.

Mais le potentiel technologique de la 5G a pesé plus lourd dans la balance. Grâce à sa faible latence, la 5G promet en effet une grande rapidité de réponse et un meilleur débit. Elle autorise également le traitement simultané d’une quantité plus importante de données.

Les gouvernements des Etats membres ont donc choisi de privilégier une technologie encore inaboutie, mais au potentiel supérieur sur le long terme. Les ministres européens se réuniront lundi 8 juillet pour confirmer le rejet officiel du projet Wifi.