5G: La France compte désormais plus de 100 stations d'expérimentation

RESEAU L’Agence nationale des fréquences vient d'autoriser 14 nouveaux sites d’expérimentation de la 5G, qui doit succéder à la 4G en 2020

20 Minutes avec agence

— 

Illustration sur la 5G.
Illustration sur la 5G. — Arne Dedert / dpa / AFP

Alors qu’il est prévu que la 5G succède à la 4G à l’horizon 2020, les sites d’expérimentations se multiplient en France. Quatorze nouvelles stations ont été autorisées au mois de mai dernier par l’Agence nationale des fréquences (ANFR), venant ainsi s’ajouter aux 97 stations déjà existantes, rapporte Numerama.

Bouygues Telecom, Orange et SFR se partagent les sites

Ces sites se trouvent dans les départements de l’Ain, du Rhône, de Paris et des Yvelines. La plupart des stations qui étaient déjà mises en place se situent également en métropole, dans les départements d’Île-de-France, des Bouches-du-Rhône, de la Haute-Garonne, de la Gironde, de Loire-Atlantique, du Nord et des Pyrénées-Atlantiques.

En outre-mer, seule La Réunion compte une station d’expérimentation de la 5G, selon la carte de l’Autorité de régulation des communications électroniques et des postes (ARCEP).

Trois opérateurs se partageraient pour le moment ces sites. Bouygues Telecom en compterait 52, Orange 34 et SFR 25. Free, qui affiche pourtant ses ambitions dans ce domaine, serait donc à la traîne.