Nantes: Orange va distribuer des téléphones expérimentaux pour tester la 5G

TELEPHONIE Orange va mener des tests à Paris, Marseille, Nantes et Lille, en partenariat avec Nokia

Frédéric Brenon

— 

Une jeune femme utilisant son téléphone portable
Une jeune femme utilisant son téléphone portable — SERGE POUZET/SIPA

Alors que la 4G est encore loin de couvrir le territoire, la 5G, cinquième génération de réseau mobile, pourrait arriver plus tôt qu’on ne l’imagine. L’opérateur Orange a en effet annoncé qu’il allait lancer une série de tests avec des clients « dès le deuxième semestre 2019 ». Quatre villes ont été ciblées : Paris, Marseille, Nantes et Lille. Pour l’heure, Orange « prépare les éléments techniques », en particulier ceux concernant les téléphones. Car les smartphones compatibles 5G n’existent pas encore sur le marché. « Des appareils expérimentaux sont en cours de fabrication à Lannion [Côtes d’Armor] en partenariat avec l’équipementier Nokia », explique Orange.

Dans chacune des villes tests, environ 200 testeurs seront équipés de ces téléphones. Une centaine parmi des particuliers membres d’un panel de testeurs d’Orange. Une centaine parmi des professionnels et partenaires économiques.

« Un saut bien plus important qu’entre la 3G et la 4G »

« L’idée, c’est de tester les usages pour en tirer des enseignements avant une commercialisation », explique-t-on chez Orange. Un déploiement à plus grande échelle n’est pas envisagé avant courant 2020 au plus tôt. Il passera préalablement par un appel d’offres lancé par l’Etat.

La 5G est annoncée comme dix fois plus rapide que la 4G. « La latence est divisée par 10, le débit est multiplié par 10. On ne se rend pas compte mais ça va être un saut technologique bien plus important qu’entre la 3G et la 4G. Dans les foyers comme dans les entreprises, ça va être l’avènement des objets connectés (domotique, robotique, télémédecine…) », s’enthousiasme Pierre Jacobs, directeur Grand Ouest d’Orange. Les opérateurs parient également sur une explosion du trafic des vidéos en streaming et des jeux en ligne.

A Nantes, SFR-Altice mène des tests depuis janvier avec des émetteurs 5G (sans téléphone disponible).